Match amical Maroc#Burkina : les Etalons tombent encore à Rabat

Certains nouveaux joueurs, comme Herman Nikiéma de Salitas, ont été crédités d’un bon match.

Les Lions de l’Atlas, en match amical disputé le 12 juin 2021 à Rabat, ont dominé les Etalons sur la plus petite des marges (1-0) dans un match fermé sans véritable spectacle. A l’occasion, de nombreux joueurs burkinabè ont honoré leur première sélection dans une rencontre où certains ont su tirer leur épingle du jeu.

Deux matches, autant de défaites ; un but marqué et trois encaissés sur coups de pieds arrêtés. C’est le bilan des deux rencontres amicales disputées par les Etalons en cette fenêtre internationale du mois de juin. Défaits il y a une semaine à Abidjan par les Éléphants (1-2), les Etalons ont à nouveau été battus
(1-0), le 12 juin dernier par les Lions de l’Atlas, à Rabat.

Pour ce deuxième match amical, le sélectionneur national, Kamou Malo, s’est présenté au stade Moulay-Abdallah avec une équipe très remaniée par rapport à celle qui a débuté la rencontre face à la Côte d’Ivoire. Quatre joueurs seulement ont été reconduits dans le onze de départ: le portier Hervé Koffi, les centraux Issoufou Dayo et Edmond Tapsoba de même que le milieu Saïdou Simporé qui avait honoré sa première sélection à Abidjan. Eric Traoré et Patrick Malo (qui marque son retour après une longue absence) sont plus ou moins des habitués de l’écurie.

Fessal Tapsoba et Mohamed Konaté qui n’ont grappillé que quelques
minutes avec les Etalons débutent, tandis que le défenseur de Salitas FC, Hermann Nikiéma et Gustavo Fabrice Sangaré de Quevilly, en France, disputent leur premier match. C’est donc d’entrée une jeune équipe des Etalons qui a la lourde tâche de contenir les stars marocaines que sont « l’Interiste » Acharaf Hakimi, le nouveau champion d’Europe, Hakim Ziyech et l’attaquant sévillan, Youssef Ennesyri. Le capitaine du jour, Issoufou Dayo et ses coéquipiers, sont bien en place en début de rencontre.

Leur bloc bas gêne les Lions qui ont du mal à se créer des occasions franches. A preuve, la première frappe du match des garçons de Vahid Halilhodžić intervient à la 26e par le très offensif latéral, Achraf Hakimi, et leur véritable occasion de but à la 32e lorsque Soufiane Rahimi rate son plat du pied face à Hervé Koffi. Les Burkinabè, quant à eux, ne cadrent aucune frappe pendant la première période. Les ailiers, Eric Traoré à gauche et Fessal Tapsoba à droite, n’arrivent pas à percuter. Dans l’entrejeu, Saïdou Simporé et particulièrement, Dramane Nikiéma, chargés de faire le lien entre le milieu et l’attaque, manquent de repère sur la pelouse.

Les seules satisfactions et c’est une surprise, sont les deux nouveaux : Gustavo Fabrice Sangaré et principalement Herman Nikiéma. Le jeune milieu de Quevilly a donné à voir au petit public trié sur le volet (le match s’est joué à huis clos) du stade Moulay-Abdallah, un bagage technique intéressant et a affiché un caractère digne d’un leader en devenir. Herman Nikiéma qui avait sur son côté gauche deux clients et pas des moindres, que sont Achraf Hakimi et Hakim Ziyech a su, avec l’aide de Fessal, contenir les montées de ces deux joueurs de classe mondiale. Il s’est même permis une chevauchée dans son couloir (43e ) ponctué par un bon centre mal exploité par l’inexistant Mohamed Konaté.

Régler la mire

Le sélectionneur, Kamou Malo, s’est dit satisfait de la prestation de ses poulains malgré la défaite.

La première partie de la seconde période est marocaine avec Ziyech qui touche de nombreux ballons et inquiète les poulains de Malo par ses coups francs bien exécutés dans la surface de réparation. L’un d’eux est repris par Achraf Lazaar sur l’équerre du gardien Hervé Koffi. Le portier burkinabè ne pourra rien sur le coup franc direct des 30 m de Hakimi qui ouvre le score (51e ) grâce à un poteau rentrant. Les jeunes Etalons tiennent le choc mais n’arrivent pas à se créer des occasions. La première frappe cadrée n’intervient qu’à la 55e mn.

Les entrées coup sur coup (65e ) de trois joueurs, Mohamed Lamine Ouattara (meilleur buteur du Faso foot), Arnaud Sibiri Sanou et Dramane Salou, tous n’ayant jamais disputé la moindre minute en équipe nationale, vont pourtant améliorer l’animation offensive des Etalons. Arnaud Sanou (78e ), sur une déviation de Mohamed Lamine Ouattara, cherche à trouver un partenaire au lieu de frapper au but. Hassane Bandé, entré un peu plus tard (81e ), est l’auteur du deuxième tir cadré des Burkinabè (87e ), mais sa frappe sur un bon décalage de Herman Nikièma, est plein axe sur le gardien. Et Gustavo voit sa frappe, à l’entrée de la surface de réparation, s’envoler (90e ) vers les tribunes, sur une balle mal relancée par la défense marocaine.

Les Etalons tombent encore à Rabat, mais le moins que l’on puisse dire, est que certains nouveaux ayant effectué leur premier pas avec l’équipe nationale ont su tirer leur épingle du jeu. Le sélectionneur en est conscient, il a encore du pain sur la planche car de nombreux réglages restent à effectuer avant le début des éliminatoires de la coupe du monde en septembre prochain. L’animation offensive est presqu’inexistante et l’équipe encaisse beaucoup de buts sur coup de pieds arrêtés.

Sié Simplice HIEN,
envoyé spécial à Rabat


Kamou Malo, sélectionneur des Etalons :
« L’attitude des garçons nous conforte dans nos choix »

« C’est un match plein d’enseignements avec un bon contenu. Parce que j’ai vu une équipe à double visage, avec d’abord un bloc médian pour contenir l’adversaire. Ensuite, quand nous avons encaissé le but, nous avons fait remonter le bloc pour essayer d’attaquer. J’ai vu aussi un bon comportement du groupe. Ces attitudes nous confortent dans nos choix de procéder ainsi pour trouver notre équipe-type avant le début des compétitions officielles en septembre. Il faut également souligner que les garçons se sont bien comportés durant tout le stage. Ils devraient être normalement en vacances, mais ils ont accepté de se priver de repos pour se donner corps et âme à l’équipe nationale. Ils méritent des encouragements. Le groupe vit très bien et c’est important de le noter ».

Propos recueillis par S.S.H.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.