Après son acquittement par la Cpi : Laurent Gbagbo est rentré, hier

Laurent Gbagbo à sa decente d’avion.

L’ancien Chef d’État, Laurent Gbagbo, après 10 ans passés hors de la Côte d’Ivoire pour cause de procès à la Cour pénale internationale, a regagné, hier, la terre ivoirienne. Il a été accueilli par des dignitaires frontistes dont Assoa Adou, Justin Katinan Koné, Sébastien Danon Djédjé, Marie-Odette Lorougnon. C’est sur le coup de 16h15 que l’avion qui le transportait est apparu dans le ciel de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny. Au bonheur des militants et responsables de l’ancien parti au pouvoir qui ont commencé à jubiler. Les cris de joie se sont intensifiés quand l’engin volant s’est posé sur le tarmac. L’ex-Première dame, Simone Gbagbo, est ensuite allée à sa rencontre dans la passerelle. Les deux ont même fait l’accolade. Laurent Gbagbo, au regard de sa démarche nonchalante, paraissait un peu affaibli.

On le tenait presque par la main pour l’aider à descendre les marches des escaliers, escorté par des hommes commis à sa sécurité. Au nombre de ceux-ci, son gendre, Stéphane Kipré, qui jouait des coudes pour le protéger de tous ceux qui voulaient le toucher. Les journalistes très nombreux à l’aéroport, prêts à immortaliser ce retour du ‘’ Woody’’, entre temps, étaient déjà positionnés devant l’entrée du pavillon présidentiel avec leurs appareils photos et microphones. Mais à leur grande surprise et même celle des personnalités qui avaient déjà pris place dans cette pièce prestigieuse, Laurent Gbagbo est sorti par le côté du salon ministériel de l’aéroport.

On l’a ensuite engouffré dans un bolide. Au grand dam des militants qui voulaient communier avec lui. Persuadés que leur leader allait sortir du véhicule pour un bain de foule ou lever la main en guise de salutation, ceux-ci ont suivi au pas de course son véhicule qui a fait quelques tours sur l’esplanade du pavillon présidentiel. Mais en vain. Son long cortège de véhicules s’est ensuite ébranlé en direction de la ville. A Port-Bouët, au niveau de la statue Akwaba, à Koumassi et à Marcory, sur le boulevard Giscard D’Estaing des hommes et femmes attroupés, au passage de la file de voitures, ont donné de la voix pour exprimer leur joie.

Plusieurs responsables des partis politiques, relevons-le, étaient présents à l’aéroport pour l’accueil de Laurent Gbagbo. Parmi ceux-ci, le Président du Fpi, Pascal Affi N’Guessan, Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du Pdci-Rda, Jean Louis Billon, cadre de la plus ancienne formation politique du pays. Les chefs traditionnels atchan et la notabilité étaient aussi là. On les avait installés sous les 4 bâches dressées sur l’esplanade du pavillon présidentiel.

Kanate Mamadou
Fraternité Matin pour Sidwaya

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.