Ministère de la Sécurité : Les EPE en quête de meilleures performances

Les participants ont présenté les difficultés qui minent les EPE du ministère de la Sécurité.

Le ministère de la Sécurité a organisé, le jeudi 17 juin 2021 à Ouagadougou, une assemblée générale sectorielle des Etablissements publics de l’Etat (EPE) sous sa tutelle.

Le ministère de la Sécurité s’est engagé à aider les Etablissements publics de l’Etat (EPE) relevant de son ressort à atteindre leurs objectifs. A cet effet, le département a organisé, le jeudi 17 juin 2021, à Ouagadougou, une assemblée générale sectorielle des EPE sous le thème : « La performance des EPE du MSECU : enjeux et défis pour une meilleure contribution à la performance globale du ministère ». Selon la Secrétaire générale (SG) du ministère de la Sécurité, Maïmouna Thiombiano, l’objectif visé à travers ce thème est de mobiliser l’ensemble des acteurs intervenant dans ces EPE à la quête de meilleures performances en vue d’améliorer leur contribution à la prise en charge des missions
assignées au ministère.

Il s’agit, a-t-elle précisé, d’un cadre d’examen et d’analyse des performances de ces structures et surtout des difficultés qui inhibent l’optimisation des résultats. Le ministère de la Sécurité dispose de quatre établissements publics de l’Etat. Deux EPE, l’Office national de sécurisation des sites miniers (ONASSIM) et l’Office national d’identification (ONI), sont en plein fonctionnement et les deux autres ont nouvellement été créés à savoir l’Ecole nationale de la police (ENP) et l’Académie de police (AP). Les EPE fonctionnels, a expliqué la SG, ont fait l’objet d’une évaluation sur des critères de gouvernance et d’efficacité.

« Il ressort de l’évaluation, une performance moyenne de 91% traduisant d’excellents résultats atteints par ces deux EPE », s’est-elle réjouie. Pour elle, il y a lieu de féliciter les organes de décision et de gestion de ces deux structures pour ces « brillants » résultats et les exhorter à redoubler d’efforts pour plus de résultats.

De son avis, malgré ces résultats, des difficultés demeurent. D’où l’importance de ce cadre pour trouver des solutions idoines, a indiqué la SG.
En ce qui concerne les EPE nouvellement érigés, Mme Thiombiano a soutenu que le ministre de la Sécurité a donné des instructions pour la mise en œuvre de la feuille de route élaborée pour leur opérationnalisation.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.