Projets et programmes du ministère de l’Environnement : Le comité de revue examine les performances

Pour le président du comité de revue, Augustin Kaboré, les résultats sont reluisants malgré les multiples contraintes.

Le comité de revue du programme budgétaire 089 « économie verte et changement climatique » a tenu sa première session ordinaire de l’année, le mercredi 16 juin 2021 à Ouagadougou.

Les acteurs en charge de l’exécution des projets et programmes du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique œuvrent dans la dynamique de la gestion axée sur les résultats. Pour faire le point des acquis et se fixer un nouveau cap, le comité de revue du programme budgétaire 089 « économie verte et changement climatique » a tenu sa première session ordinaire de l’année, le mercredi 16 juin 2021 à Ouagadougou, autour de l’examen des Programmes de travail et budget annuel (PTBA), de l’adoption des rapports d’activité 2020, etc.

Selon le président du comité de revue, le Secrétaire général (SG) du ministère en charge de l’environnement, Augustin Kaboré, ce sont cinq grands projets et programmes qui ont été exécutés avec succès courant 2020 au sein dudit programme budgétaire 089.
Il s’agit du Programme d’investissement forestier (PIF), du Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction d’émission due à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD+), du Projet centre régional de formation barefoot collège au Burkina (PCRFBB), du Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux (PFNL2) et du Projet mesurage-vérification (PMV).

Pour le S.G. Kaboré, l’ensemble de ces projets et programmes ont été bien exécutés nonobstant les contraintes liées à l’insécurité dans certaines zones d’intervention et à la maladie de la COVID-19. Il a également déploré le décaissement tardif de la contrepartie de l’Etat. Mais pour l’année en cours, les acteurs restent optimistes en ce sens que le président du comité de revue a exhorté les membres de sa structure à redoubler d’efforts dans la mise en œuvre opérationnelle des projets et programmes du département afin de renforcer les liens avec les partenaires techniques et financiers.

« Nous sommes satisfaits des efforts fournis par tous les acteurs pour nous rapprocher des objectifs fixés en 2020 », a apprécié positivement le président Kaboré. Il a également informé les participants que des projets comme le projet de gestion participative des forêts pour la REDD+ du PIF, le Programme d’appui à la valorisation des produits forestiers non ligneux (PFNL2), le Projet centre régional de formation barefoot collège au Burkina (PCRFBB), sont arrivés à terme et que l’heure est au bilan.

« Cette première session du comité de revue nous donne l’occasion de faire un recul critique sur les approches développées, les moyens déployés, les difficultés et les contraintes rencontrées afin d’aller de l’avant », a indiqué le SG Augustin Kaboré.
Aussi, il a rassuré que les membres du comité de revue resteront disponibles pour accompagner les programmes budgétaires dans l’atteinte des résultats plus probants.

 

Wanlé Gérard COULIBALY

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.