Clôture de la forêt de Gourga : le vœu du « champion de la terre 2020 » exaucé

… a remis officiellement les clés de la clôture au vieux Yacouba Sawadogo.

Le ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique a remis officiellement, le vendredi 18 juin 2021 à Ouahigouya, les clés de la clôture de la forêt de Gourga à son propriétaire, Yacouba Sawadogo.

Finis la coupe abusive du bois, les ventes illicites de lopin de terre, les feux de brousse et la chasse clandestine dans la forêt de Gourga. Elle a été clôturée. Le vendredi 18 juin 2021, le « champion de la terre » 2020, Yacouba Sawadogo, a reçu officiellement les clés de la clôture des mains du Secrétaire général (SG) du ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Augustin Kaboré. D’une hauteur de 2,5m, la clôture est constituée d’un mur d’un mètre et un grillage de 1,5m fixé au-dessus. L’œuvre est de l’entreprise « Yidia ».

Selon le SG du ministère de l’Environnement, c’est dans le but de contribuer aux efforts de sécurisation physique de la forêt d’environ 28 hectares que le gouvernement a construit ce mûr. « A travers cette remise, c’est une manière pour nous de rappeler à la population que Yacouba Sawadogo reste un modèle, un symbole en matière de lutte contre la désertification et de gestion durable des terres. Au regard de tout ce qu’il a fait, nous le félicitons et l’encourageons à transmettre ce savoir à la jeunesse », a-t-il souligné. Pour le prix Nobel alternatif 2018, cette clôture était très attendue, car,  il avait du mal à sécuriser cette forêt riche en biodiversité.

« Cette clôture vient à point nommé, car ma forêt était menacée de disparition », a souligné le prix Nobel alternatif.

En rappel, Yacouba Sawadogo a été reçu en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours de laquelle il a émis le souhait de protéger la forêt menacée de destruction. « Aujourd’hui, c’est une réalité et nous profitons de cette remise de clés pour célébrer la Journée mondiale de la lutte contre la désertisation, célébrée chaque 18 juin de l’année », a indiqué le SG.

A l’entendre, cette cérémonie est aussi une invite à toute la région du Nord à accompagner l’effort du vieux Sawadogo. Cet agriculteur a su transformer des terres stériles en forêt, laquelle possède aujourd’hui plus de 96 espèces d’arbres, 66 types d’herbacées et environ 40 espèces d’animaux sauvages. Il s’est engagé à arrêter le désert et il l’a fait en 51 ans.
Aujourd’hui, il est récompensé pour son combat contre l’avancée du désert au Sahel à travers les prix Nobel alternatif en 2018 et champion de la terre
en 2020.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.