Centre de presse Norbert-Zongo : l’Etat octroie plus de 35 millions F CFA

La signature de convention entre le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura, (gauche) et le président de pilotage du CPNZ, Guézouma Sanogo, (droite), traduit l’engagement du gouvernement à accompagner les médias.

Le gouvernement burkinabè et le Centre national de presse Norbert-Zongo ont signé, le vendredi 25 juin à Ouagadougou, une convention de financement pour l’achèvement des travaux et l’​équipement d’un bâtiment R+1.

La promesse du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, d’apporter un soutien au Centre de presse Norbert-Zongo (CPNZ) s’est concrétisée, à travers la signature de convention de financement, le vendredi 25 juin 2021, à Ouagadougou. D’un montant de plus de 35 millions F CFA, le fonds, selon le président du pilotage du CPNZ, Guézouma Sanogo, va permettre d’achever le bâtiment R+1 en construction et d’aménager la cour pour faciliter l’accès. « Le CPNZ traduit toute sa gratitude au chef de l’Etat pour la matérialisation de son engagement », a salué le président du pilotage du CPNZ.

Il a aussi témoigné sa reconnaissance au ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement (MCRP), Ousséni Tamboura, pour avoir été le porte-voix dans l’aboutissement du dossier. Pour le coordonnateur du CPNZ, Abdoulaye Diallo, cette signature de convention révèle un acte important, car a-t-il dit, le travail de promotion de la liberté d’expression et de la presse pour renforcer la démocratie est une action d’utilité publique. « C’est bien qu’on ait des partenaires techniques étrangers qui nous soutiennent, mais c’est bon aussi que l’Etat nous accompagne », a-t-il soutenu. A en croire, M. Diallo, les travaux pourront démarrer dès le mois de juillet prochain.

« Nous vous faisons confiance de revenir constater que tout a été exécuté dans la qualité et dans le respect des règles », a souhaité, le ministre en charge de la communication, Ousseni Tamboura. Il a affirmé que son département pourrait inviter les responsables du CPNZ « à un rêve plus grand » si le projet est un bien exécuté. « Parce que nous avons ce défi d’unir la famille, de faire en sorte que nous jouions notre rôle de communicateur et journaliste dans l’intérêt de la nation », a-
t-il expliqué.

Pour le secrétaire général du MCRP, Rabankhi Abou-Bâkr Zida, ce soutien au CPNZ va lui donner les moyens d’être plus opérationnel et de créer un cadre plus adapté au travail des journalistes. Guézouma Sanogo, a dit compter sur d’autres conventions avec l’Etat pour contribuer aux charges de fonctionnement du CPNZ à l’instar des autres pays de la région et aussi de soutenir certaines de leurs activités phares comme le festival international de la liberté d’expression et de la presse dont la IXe édition est prévue du 10 au 13 novembre 2021.

Aly SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.