Relance du tourisme burkinabè : Les structures déconcentrées peaufinent leurs stratégies

La SG du MCAT, Alizèta Dabiré: « Nous devons apporter des idées novatrices pour parfaire le rôle des structures déconcentrées ».

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé la deuxième session de la conférence des structures déconcentrées, le jeudi 1er juillet 2021, à Ouagadougou.

Les structures déconcentrées, selon le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT), doivent, dans un contexte marqué par une crise sécuritaire et sanitaire, contribuer à booster le tourisme et la culture burkinabè. Le MCAT a tenu, à cette occasion, le jeudi 1er juillet 2021 à Ouagadougou, la deuxième session de la conférence des structures déconcentrées sous le thème « Crise sécuritaire et sanitaire : quels apports des structures déconcentrées du MCAT pour une relance du secteur culturel et touristique ? ». De l’avis de la secrétaire générale du MCAT, Alizèta Dabiré, ce thème montre l’engagement des structures déconcentrées à s’impliquer dans ce “combat” pour la renaissance des activités touristiques et culturelles et ce, malgré la modicité des moyens et des difficultés dues au terrorisme et à la COVID-19. « Cette conférence est une occasion de passer à la loupe les difficultés que traversent les structures déconcentrées dans l’exécution de leurs missions quotidiennes », a-t-elle signifié. A l’entendre, cette rencontre issue des recommandations de la cellule ministérielle de la déconcentration, est un cadre de concertation entre les structures déconcentrées et les autorités centrales du MCAT.

Pour elle, les résultats de ces travaux ne pourront se réaliser que grâce à une approche “clairement définie” en matière de management et de gouvernance. « Mon souhait est qu’au cours des travaux, nous puissions mutualiser nos expériences pour apporter des idées novatrices pour un meilleur fonctionnement des structures déconcentrées au service de la décentralisation » a-t-elle déclaré. Pour la Directrice du développement institutionnel et de l’innovation du MCAT, Ténè Kindo, cette deuxième session sera également l’occasion de renforcer les capacités institutionnelles des structures déconcentrées et de faire des recommandations en vue d’améliorer leur efficacité dans la mise en œuvre de leur programme d’action. « Pour cette deuxième session, des outils ont été élaborés afin de permettre aux structures déconcentrées de pleinement jouer leur rôle. Ils seront validés par les directeurs régionaux de la culture qui vont à leur tour les transmettre aux directeurs provinciaux », a-t-elle informé.

Sidwaya Ida OUEDRAOGO
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.