Journées de redevabilité de l’Assemblée nationale : « La population n’attendait que ça », dixit Alassane Bala Sakandé

Le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, (milieu) s’est engagé à reverser les préoccupations des citoyens qui n’ont pas reçu de réponses durant ces journées au niveau du gouvernement.

Le Président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a animé une conférence de presse, le dimanche 4 juillet 2021 afin de faire le bilan des premières journées de redevabilité de l’institution qui a eu lieu, du 1er au 4 juillet 2021, à Bobo-Dioulasso.

Ouvertes le jeudi 1er juillet 2021 sous le thème : « Culture de la redevabilité, un impératif pour un parlement de proximité », les rideaux sont tombés sur les toutes premières journées de redevabilité de l’Assemblée nationale, le dimanche 4 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso. En effet, le clap de fin de ces journées est intervenu à travers une conférence de presse animée par le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala Sakandé. Le chef du parlement est revenu sur les différentes activités ayant marqué lesdites journées.

Selon lui, ces journées ont été marquées par des communications sur la vie de l’Assemble nationale et sur la relance économique du Grand Ouest. A cela s’ajoute la visite des parlementaires au barrage de Samandéni afin de constater les réalisations sur le site. Toute chose qui pourra permettre aux députés, a-t-il poursuivi, d’apporter la contribution du Parlement à la finition du barrage. Egalement, l’Assemblée nationale a remis un don de matériel Centre hospitalier universitaire Souro-Sanou (CHU-SS). En plus, les 127 députés ont fait parler leur cœur en remettant plus de 25 millions F CFA à l’hôpital Souro-Sanou.

C’est pourquoi, il a félicité les députés de la majorité et ceux de l’Opposition de cette exemplarité de parler d’une seule voix et pour leur implication
« active » à la réussite de cette activité. Pour lui, l’organisation de ces journées a été une nécessité. « Nous ne nous sommes pas trompés, la population n’attendait que ça. Elle avait envie de s’exprimer », a soutenu Alassane Bala Sakandé avant de relever que « Si nous voulons que les lois votées soient acceptées et respectées par le peuple, les députés doivent associer les populations à l’élaboration des lois ».

Car, à en croire le président de l’Assemblée nationale, la culture de la reddition des comptes doit désormais guider le député dans ses missions constitutionnelles.
M. Sakandé a annoncé en outre, qu’à l’issue de ses journées de redevabilité, le Parlement va se déployer dans les 13 régions du Burkina Faso, plus tard si possible dans les 45 régions. « Nous allons installer le bureau du citoyen qui va être le bureau du député. C’est dans ces locaux que le citoyen pourra prendre les informations sur l’Assemblée nationale », a poursuivi le Chef du Parlement.

Par ailleurs, Alassane Bala Sakandé s’est engagé à reverser les préoccupations des citoyens qui n’ont pas reçu de réponses durant ces journées au niveau du gouvernement à travers des questions écrites, orales, des missions parlementaires. Pour finir, le président du parlement burkinabè a remercié la population des Hauts-Bassins pour sa mobilisation durant ces journées de redevabilité de l’Assemblée nationale.

Boudayinga J-M THIENON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.