Nouveau référentiel de développement : Un besoin de financement chiffré à 19 000 milliards F CFA

Pour le président du comité d’orientation et de supervision du processus de formulation du RND, le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le document prend en compte, les préoccupations des populations.

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a présidé la deuxième session du comité d’orientation et de supervision du processus de formulation du Nouveau référentiel national de développement économique et social (RND) 2021-2025 couplées à la dernière session du comité national de pilotage du PNDES, le vendredi 2 juillet 2021 à Ouagadougou.

Le Nouveau référentiel national de développement économique et social (RND) 2021-2025 est chiffré à 19 000 milliards F CFA. La dernière mouture du document a été examinée par le comité d’orientation et de supervision du processus de formulation du RND, couplée à la dernière session du comité national de pilotage du Plan national de développement économique et social (PNDES), le vendredi 2 juillet 2021 à Ouagadougou. La session a été présidée par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, par ailleurs président du comité. Selon lui, le document dont le processus de préparation a été lancé en mars 2020 a traversé plusieurs étapes.

Il s’agit, entre autres, de la consultation des populations à la base à travers un forum national, le Conseil économique et social (CES) et les membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) pour recueillir leurs avis. « Aujourd’hui, nous sommes à la phase où nous devons présenter le document à la lecture du conseil des ministres », a-t-il expliqué. Pour lui, il était important que le comité d’orientation et de supervision puisse examiner les principales conclusions formulées par toutes les couches consultées et qui ont fait l’objet de document final.

Tout en affichant son optimisme de pouvoir lever les fonds pour le financement du nouveau référenciel, Christophe Joseph Marie Dabiré a fait savoir qu’environ 64% de ces ressources viendront de la mobilisation de l’effort interne, c’est-à-dire les ressources propres et les partenaires viendront en appui. « Ces derniers sont prêts et ils pourraient aller au-delà de ce que nous attendons d’eux », foi du Premier ministre.

Le RND va être soumis à l’appréciation des membres du gouvernement pour la prochaine étape.

Mais avant cela, le comité a fait le point de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020 pour voir les résultats atteints et les corrections qu’il faut apporter non seulement à l’élaboration du nouveau référentiel, mais au mécanisme de mise en œuvre de ce nouveau plan de développement. Le président du comité d’orientation et de supervision du processus de formulation du RND a fait une mention spéciale à tous ceux qui ont été à la base de la production de ce document.

« Ce sont des experts nationaux qui ont élaboré le document dont les contributions ont été inclusives en prenant en considération les préoccupations des populations. Nous avons aussi été appuyés par des représentants des PTF à travers des avis et des commentaires », s’est-il enorgueilli. Le Premier ministre a indiqué que le document s’appuie principalement sur les orientations et les options que le président du Faso a eu à prendre avec son peuple lors des élections présidentielle et législatives, le 22 novembre 2020.

« C’est pourquoi le premier axe que nous avons retenu est la résilience, la sécurité, la paix et la cohésion sociale », a précisé le président du comité d’orientation. Pour y arriver a-t-il insisté, il faut que tous les fils de ce pays se donnent la main pour pouvoir contribuer à la réalisation de la réconciliation nationale. Cela va, de son avis, constituer le socle du développement économique et social. « Si nous arrivons à évacuer toutes ces pré-
occupations à la base, nous pouvons voir comment
construire des écoles, mettre en place des centres de santé, continuer la gratuité des soins des femmes et des enfants », a souligné le Premier ministre.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.