Coopération Burkina-Faso-France : Alain Bostal, le nouveau consul de France à Bobo-Dioulasso

Alain Bostal (droite) est le nouveau consul honoraire de France à Bobo-Dioulasso. Il remplace Amadine Ba qui aura passé 10 ans à ce poste.

L’Ambassade de France au Burkina, a célébré par anticipation le 10 juillet 2021 à Bobo-Dioulasso, la fête nationale de la République française commémorée chaque 14 juillet. A l’occasion, le nouveau consul honoraire de France à Bobo-Dioulasso, Alain Bostal, a été présenté au public.

L’Ambassade de France au Burkina célèbre depuis quelques années en avance, la fête nationale de la République française, « le 14 juillet », à Bobo-Dioulasso. Cette année encore, elle n’a pas dérogé à la règle. Elle a convié le 10 juillet 2021 les Français vivant à Bobo-Dioulasso, les autorités politiques, administratives, religieuses et coutumières pour commémorer « le 14 juillet ». L’ambassadeur de France au Burkina, Luc Allade, a, au cours de la cérémonie, présenté le nouveau consul honoraire de France à Bobo-Dioulasso. Il s’agit d’Alain Bostal, précédemment coordonnateur des actions de la région du Rhône Alpes en France à Bobo-Dioulasso.

Il remplace Amadine Ba qui aura passé près de 10 ans à ce poste. Luc Allade a invité les Français et la population à l’accompagner à réussir sa mission. Il a invité ses compatriotes à se faire vacciner contre la COVID-19 et
à respecter les consignes sécuritaires données par les structures compétentes.
L’ambassadeur a réaffirmé l’engagement de la France à accompagner le Burkina et le G5 Sahel dans sa lutte contre le terrorisme.

Il a rappelé les actions entreprises par son pays pour appuyer le Burkina dans ses différents segments de développement. Selon les chiffres de l’ambassade de France, ce sont plus de 50 entreprises françaises qui sont installées au Burkina, 70 Organisations non gouvernementales (ONG) opèrent au pays des Hommes intègres et près de 100 coopérations décentralisées existent entre les deux pays. En 2020, l’aide publique française a représenté plus de 85 milliards FCFA. Le gouverneur des Hauts-Bassins,
Antoine Atiou, a salué la proxi-mité de la communauté française et burkinabè et loué les actions entreprises en faveur de la ville de Bobo-Dioulasso et de la région des Hauts-Bassins.

A Bobo-Dioulasso, ce sont près de 450 Français qui y vivent. Les activités de la commémoration du 14 juillet se sont poursui-vies le 11 juillet à Bobo-Dioulasso avec la
1re édition du tournoi de pétanque de l’Ambassade de France au Burkina. Après Bobo-Dioulasso, l’ambassade de France fêtera le jour-j, le 14 juillet à Ouagadougou.

Adaman DRABO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.