Alliance pour le biodigesteur en Afrique : Les responsables des organes dirigeants en conclave

Le président du conseil des ministres de l’AB/AOC, le ministre de l’Energie du Bénin, Jean-Claude Houssou Dona : « Nous voulons avoir une vision claire du chemin parcouru depuis la première réunion».

L’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre (AB/AOC) a organisé une réunion consultative des responsables des organes de gouvernance, le lundi 12 juillet 2021 à Ouagadougou.

Sept mois (18 décembre 2020) après la première réunion du conseil des ministres des pays-membres de l’Alliance pour le biodigesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre (AB/AOC), les responsables des organes dirigeants de l’alliance ont marqué une halte pour faire le point de la mise en œuvre de la feuille de route adoptée. Réunis à Ouagadougou, le lundi 12 juillet 2021, les représentants des pays- membres (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Niger, Sénégal et Togo) de l’AB/AOC ont examiné différents points soumis à leur appréciation.

Il s’agit de la signature de l’accord siège avec le gouvernement du Burkina Faso, l’ouverture d’un compte bancaire au profit du secrétariat exécutif de l’Alliance, la mobilisation des contributions des Etats et le recrutement du secrétaire exécutif. Il a été également question d’identifier les défis ainsi que les solutions et recommandations et rendre compte au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, des progrès accomplis.

A l’ouverture des travaux, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Tegwendé Modeste Yerbanga, a rappelé que le biodigesteur est une technologie très importante pour les pays-membres de l’Alliance, compte tenu de ses avantages énormes en termes d’énergie, d’apports pour l’agriculture, de lutte contre la pauvreté et dans la résilience des populations au changement climatique qui menace la survie de l’humanité. Tegwendé Modeste Yerbanga a salué l’engagement du ministre de l’Energie du Bénin, Jean-Claude Houssou Dona, par ailleurs président du conseil des ministres de l’AB/AOC, pour la conduite de cette mission.

Une mission importante

Selon le ministre des Ressources animales et halieutiques, Tegwendé Modeste Yerbanga, l’AB/AOC a le soutien des autorités des pays-membres.

Selon lui, Jean-Claude Houssou Dona assure une mission difficile mais importante, parce qu’elle vise l’amélioration des conditions de vie des populations rurales les plus vulnérables des pays-membres. « Car, il s’agit d’apprendre à notre jeune organisation à marcher vite et avec assurance», a-t-il ajouté. De ce fait, le ministre Yerbanga a assuré le président du conseil des ministres de l’AB/AOC de l’accompagnement des autorités des pays-membres dans l’accomplissement de cette mission. Tout en rendant hommage au président Roch Marc Christian Kaboré qui, à l’en croire, est le « champion du biodigesteur en Afrique».

Jean-Claude Houssou Dona a laissé entendre qu’il n’a cessé de mobiliser et d’engager ses pairs en faveur d’une meilleure prise en compte de cette technologie dans les stratégies nationales de développement. « Le président du Faso a été, à travers plusieurs correspondances adressées à ses pairs, d’un soutien déterminant à l’obtention des six ratifications que nous avons obtenues, nécessaires, à l’entrée en vigueur de la convention de notre organisation. Sans cela, nous ne serions pas
là aujourd’hui », a-t-il reconnu.

Pour le ministre béninois de l’Energie, la présente réunion consultative est une initiative très salutaire qui témoigne de l’engagement des autorités du Burkina Faso en faveur de la réussite des missions qui ont été confiées à l’Alliance. Il a annoncé qu’à l’issue de la rencontre, l’AB/AOC va rendre compte au président du Faso, des progrès accomplis ainsi que les défis du premier semestre.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO
Wahabou OUBDA (Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.