Jeux olympiques de Tokyo : le drapeau national remis à Hugues Fabrice Zango

Hugues Fabrice Zango est au Japon depuis le 17 juillet 2021. A la veille de son départ, le champion du monde de triple saut masculin qui va représenter notre pays dans sa discipline aux Jeux Olympiques qui se dérouleront, du 23 juillet au 8 août 2021, a été reçu au 159, Boulevard Haussmann à Paris par Son Excellence monsieur Alain Francis Gustave Ilboudo, ambassadeur du Burkina Faso en France.

« Ça fait plaisir de te revoir sur la route de Tokyo et de te remettre le drapeau national », s’est réjoui Son Excellence monsieur Alain Francis Gustave Ilboudo en accueillant Hugues Fabrice Zango. En réponse, le champion du monde de triple saut masculin, par ailleurs porte drapeau des athlètes burkinabè aux Jeux Olympiques de Tokyo a tout de suite rassuré sur sa participation à cette compétition internationale : « Nous partons au Japon avec des ambitions : à Tokyo, nous allons pour marquer l’histoire dans des contextes sanitaires difficiles. Là, je pars dans un esprit de conquérant, marquer l’histoire dans des contextes difficiles du fait de la pandémie à coronavirus, mais cela me motive encore plus à me donner à fond pour montrer au monde, le Burkina Faso qui gagne ».

L’athlète burkinabè s’est dit réconforté par les conseils, les encouragements et les bénédictions qu’il a reçus du chef de l’État et de son représentant en France, de tout le peuple burkinabè pour défendre les couleurs du Burkina Faso à cette compétition de très haut niveau. Il a, de ce fait, pris l’engagement de défendre vaillamment avec les autres athlètes, les couleurs de son pays et de montrer au monde entier, l’image d’un Burkina Faso résilient, un Burkina Faso qui gagne malgré un environnement national difficile marqué par le terrorisme.

Hugues Fabrice Zango détient le record mondial de triple saut masculin avec 18,07 mètres en janvier 2021. À Tokyo, il va entrer en piste le 3 août 2021 à 00 heure TU pour la qualification face à près de trente-quatre concurrents. À l’issue de cette première compétition, douze athlètes seront qualifiés pour la finale qui se tiendra le 5 août 2021 à 2 heures TU (date anniversaire de la proclamation d’indépendance du Burkina Faso). Tout un symbole pour le champion mondial de triple saut masculin.
Au total, ils seront finalement sept Burkinabè à défendre les couleurs du pays à Tokyo : (Hugues Fabrice Zango et Marthe Koala en athlétisme) ; un cycliste (Paul Daumont) ; un judoka (Lucas Diallo) ; un taekwondoïste (Fayçal Sawadogo) et deux nageurs (Angelika Ouédraogo et Adama Ouédraogo.

Souleymane TRAORE
Attaché de presse, Ambassade du Burkina Faso à Paris

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.