Ecobank Burkina Le DG, Moukaramou Chanou Alao, en fin de mission

Le nom de la nouvelle DG a été dévoilé au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, avant son annonce officielle.

Le président du conseil d’administration d’Ecobank-Burkina Faso, Amadou Sangaré, a informé le président du Faso du départ du Directeur général (DG), Moukaramou Chanou Alao, pour la filiale de Paris de la banque, au cours d’une audience, le 5 août 2021.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a eu la primeur du changement à la direction Ecobank Burkina, le jeudi 5 août 2021. A la sortie d’une audience, le Président du conseil d’administration (PCA) de la filiale du Burkina du groupe Ecobank, Adama Sangaré, a annoncé que le Directeur général (DG), Moukaramou Chanou Alao, est appelé à d’autres fonctions au sein du groupe. « Nous avons informé son Excellence du départ de l’actuel directeur général appelé à d’autres fonctions au sein du groupe. Il va notamment à Paris pour assurer la direction générale de la filiale de Paris.

Ensuite, nous l’avons informé, que le processus de recrutement d’un nouveau directeur est à son terme. A cet effet, nous avons retenu une dame de nationalité burkinabè pour assurer la relève. », a-t-il déclaré. Pour connaître le nom de la nouvelle directrice de Ecobank Burkina, Amadou Sangaré a donné rendez-vous, le
6 août 2021, au cours d’une cérémonie
organisée par la banque. «Permettez que l’on laisse l’opportunité de révéler le nom de la
nouvelle directrice à la séance qui aura lieu demain, qui va consister en même temps à la
cérémonie du départ de l’ancien directeur et de l’arrivée de la nouvelle directrice générale. Je puis déjà vous assurer que c’est une dame qui a fait ses armes au sein de la maison, qui connaît nos procédures, le marché, l’environnement et le personnel. », a
commenté le PCA.

L’impact de la crise sécuritaire et de la pandémie de la COVID-19 se fait ressentir sur les résultats de Ecobank Burkina.
« Ecobank se porte à l’image du secteur
bancaire confronté à de multiples contraintes liées à la sécurité et à la pandémie de la COVID-19. Mais toutes proportions gardées, je pense que nous arrivons à donner le meilleur de nous-mêmes. C’est vrai que l’on aurait souhaité que les résultats soient au-delà de nos attentes, mais ils restent toujours confortables », a estimé le PCA. Dans un tel contexte, les représentants de Ecobank Burkina ont sollicité les conseils du chef de l’Etat, pour assurer à bien la mission de financement de
l’économie burkinabè par la banque.

Nadège YE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.