Aéroport de Donsin : L’infrastructure opérationnelle en 2024, selon les prévisions

Le DG de la MOAD, Adama Bélem (extrême gauche) : "Il y a une bonne maîtrise du projet et une grande avancée dans les travaux".

Une mission de la Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD) est allée constater, le vendredi 6 août 2021, l’état d’avancement des travaux du futur aéroport.

La construction de l’aéroport de Ouagadougou-Donsin est un projet du gouvernement burkinabè qui vise à répondre à la demande croissante du trafic aérien, tout en améliorant la sécurité et la sûreté des activités aéronautiques. Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet, la Maîtrise d’ouvrage de l’aéroport de Donsin (MOAD) initie mensuellement une visite des chantiers en vue de faire le point de l’avancement des travaux. La MOAD a organisé, de ce fait, le vendredi 6 août 2021, une sortie de terrain sur le site du futur aéroport. La clôture, le chemin de ronde, l’axe principal, le château d’eau, le système d’adduction d’eau potable, d’assainissement (dalots), le réseau incendie, l’éclairage, la base militaire et les sites de la gendarmerie, de la police, la douane, l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC), etc. ont été les chantiers passés à la loupe de la mission de contrôle. De l’avis du Directeur général (DG) de la MOAD, Adama Bélem, l’on note une excellente maîtrise du projet en termes de planification et de formation des différents délais. Nous avons une bonne visibilité de la complétude du projet et il y a véritablement une grande avancée, s’est-il réjoui.

En ce qui concerne la réalisation des voies d’accès, M. Bélem a indiqué que le renforcement de la Route nationale 3 (RN3) et des différentes bretelles sont pratiquement achevés.  » Pour l’accès direct à l’aéroport, il est prévu une voie en forme d’autoroute qui doit partir depuis le rond-point de Kossodo pour permettre l’accès direct à l’aéroport. Au niveau de ce projet d’autoroute, toutes les études techniques ont été réalisées « , a assuré le DG de la MOAD. Les travaux des sites de l’armée, la gendarmerie, la police, la douane, et l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) connaissent, a-t-il poursuivi, un taux d’exécution de 20% et la clôture environ 90% de taux d’exécution. Quant aux autres infrastructures de la plateforme aéroportuaire (voirie, assainissement et adduction d’eau potable, bâtiments administratifs, etc.), elles enregistrent, à l’entendre, un taux d’exécution situé entre 75% et 85%.

Il a précisé que les travaux de l’Aéroport de Donsin se réalisent en maîtrise d’ouvrage public et privé. La réalisation de certaines infrastructures majeures tels que l’aérogare, le hangar de fret, la logistique, l’énergie, les télécommunications, la fibre optique, le raccordement avec les différents concessionnaires (ONEA, SONABEL, etc.), le pavillon ministériel, le terminal du hadj, la station d’épuration d’eaux usées, le centre d’opération d’urgence, les logements d’astreinte, reviennent a-t-il dit, à la maîtrise d’ouvrage privée.

Régler les détails

Toutefois, des difficultés, a relevé M. Belem, subsistent dans la réalisation de ce projet. Il s’agit, a-t-il précisé, des insuffisances de crédits budgétaires.  » Elles sont à l’origine du blocage des travaux sur certains lots.

Cette visite mensuelle sur le site du futur aéroport vise à faire l’état des lieux des travaux.

Mais, le ministère en charge de l’économie s’attelle à résorber cette question « , a-t-il affirmé. Au cours de la visite, certains sites n’ont pas été visités. Il s’agit de la chaussée aéronautique, la tour de contrôle et les bâtiments techniques, le pavillon présidentiel, les logements d’astreintes, le centre d’opération d’urgence, la station d’épuration, le terminal du hadj. Selon le DG de la MOAD, Adama Bélem, les documents techniques de ces lots sont encore en cours d’élaboration.  » Ces lots ont été dédiés à la Société d’économie mixte (SEM). En charge du financement privé, la SEM va débuter les travaux de ces infrastructures en mars 2022. Dans ses prévisions, l’aéroport de Donsin sera opérationnel au premier semestre de l’année 2024.

Cette structure assurera également par la suite, la gestion de l’aéroport « , a souligné M. Bélem. L’entreprise « Alliance & CO SARL » est attributaire du marché de l’éclairage public sur l’axe rond-point de Kossodo-aéroport de Donsin. Selon le Directeur technique de cette société, Madi Zongo, l’ensemble des travaux d’éclairage est « pratiquement » bouclé. « Nous comptons finaliser les travaux d’ici trois semaines et livrer les ouvrages à la MOAD. Hormis les activités qui nécessitent l’intervention de la SONABEL, notre part de contrat sur les bretelles Ouest et Est sont quasiment en voie d’achèvement. Nous sommes à 93% des taux d’exécution « , a confié le Directeur technique de « Alliance & CO SARL », Madi Zongo.

Le représentant du DG de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Victor Ngandjiro a félicité, pour sa part, la MOAD pour le travail abattu, notamment l’état d’avancement des travaux de l’Aéroport de Donsin.  » En tant que fournisseurs de services à la navigation aérienne, nous avons aussi apporté notre expertise pour la réalisation de cette infrastructure qui sera conforme aux normes internationales à sa finition. Il revient aux parties prenantes de se retrouver régulièrement pour régler au fur et à mesure les derniers détails « , a estimé M. Ngandjiro.

W. Aubin NANA

nanaubin@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.