Dialogue inclusif national au Tchad : Les ressortissants au Burkina formulent des propositions

Le président de la CTBF, Dr. Djim Doumbé Damba, s’est réjoui de voir ses compatriotes se réunir pour échanger sur l’avenir du Tchad.

Le bureau exécutif de la Communauté tchadienne au Burkina Faso(CTBF) a organisé un forum de ses ressortissants au Burkina Faso sur la situation sociopolitique actuelle du Tchad, le samedi 7 août 2021, à Ouagadougou. L’objectif est d’aider le pays à réussir la période transitionnelle qu’il traverse.

Les Tchadiens vivant au Burkina sont préoccupés par la situation de leur pays depuis la mort du président Idriss Déby Itno en avril dernier. Ils souhaitent que le pays puisse réussir sa Transition afin que le Tchad renoue avec une stabilité institutionnelle. C’est dans cette dynamique, que le bureau exécutif de la Communauté tchadienne au Burkina Faso (CTBF) a organisé un forum autour du thème « La contribution à la bonne gouvernance, à l’unité et à la paix au Tchad », le samedi 7 août 2021, à Ouagadougou.

A travers cette rencontre, la CTBF veut formuler des propositions pour que le dialogue national inclusif qui doit se tenir dans les prochains jours puisse déboucher sur des

Le forum a connu une mobilisation des Tchadiens résidant
au Burkina.

solutions pérennes à même de préserver la cohésion sociale dans le pays. Selon le président de la CTBF, Dr Djim Doumbé Damba, à l’issue de ce forum, les différentes contributions qui seront exprimées vont servir à enrichir les échanges lors du débat national. « Il s’agit de faire des propositions fructueuses pour l’avenir du Tchad », a-t-il souligné. Un document de synthèse des travaux du forum va être produit pour permettre à la CTBF de participer à sa manière à la bonne gouvernance au Tchad.

Pour le coordonnateur adjoint du forum, Dr. Ahmat Hassan Moussa, c’est par des idées constructives que le peuple tchadien pourra vivre dans l’unité et la paix en vue d’un développement harmonieux. Le forum a été l’occasion d’analyser les différentes suggestions qui avaient été faites lors des rencontres préparatoires qui ont eu lieu à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso. Et de là, il en est ressorti la synthèse des différentes propositions et la rédaction du rapport provisoire. Le document final qui sera amendé par les participants va servir à la CTBF comme guide de participation au dialogue national.

Rakeita ROMBA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.