JO Tokyo 2020 : Hugues Fabrice Zango rentre au bercail paré de bronze

Hugues Fabrice Zango sortant du salon d’honneur en compagnie du ministre des Sports et du maire de Ouagadougou.

Le triple sauteur burkinabè, Hugues Fabrice Zango, est de retour des Jeux olympiques « Tokyo2020 » (Japon) où il a remporté la médaille de bronze dans sa discipline. Il a été accueilli ce dimanche nuit (8 août 2021 à 21h) au salon d’honneur de l’aéroport international de Ouagadougou par les plus hautes autorités sportives et les supporteurs.

L’avion transportant Hugues Fabrice Zango et les autres membres de la délégation burkinabè partis à Tokyo pour défendre les couleurs du pays s’est posé sur le tarmac de
l’aéroport de Ouagadougou à 21h05mn. La délégation a été accueillie au salon d’honneur par le ministre des Sports et des Loisirs Dominique Nana, le maire de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé et plusieurs autres autorités sportives du Burkina Faso. Devant le salon d’honneur, une centaine de supporteurs massés, attendent dans la sobriété (situation de deuil à la suite des victimes de l’attaque terroriste de Markoye oblige). Quelques exercices de pas de danses et d’applaudissements sont esquissés.

A la sortie de Hugues Zango, des applaudissements nourris et des cris de joie sont entendus et ont réussi à soutirer un sourire au médaillé de bronze. « Je suis vraiment très content de revenir ici à Ouagadougou après deux années d’absence pour pouvoir bien me préparer pour les Jeux olympiques, après ma médaille des championnats du monde à Doha », tels sont les premiers mots du médaillé de bronze Hugues Zango accompagné de son entraîneur Teddy Tangho.

Le médaillé de bronze de Tokyo a exprimé sa joie de revenir au bercail pour partager son succès avec le peuple burkinabè. «C’est le fil d’efforts conjugués de beaucoup de personnes. Vous m’avez tous soutenu depuis Doha vu que je voulais ramener une médaille olympique. Tout le peuple y a cru et m’a apporté son soutien. Ce rêve d’offrir une médaille au Burkina est devenu une réalité.

Nous avons la première médaille olympique du Burkina Faso », a-t-il lancé. Avant d’ajouter tout sourire : «cette médaille me tenait à cœur. Je n’ai pas sauté pour moi. C’est une médaille modeste. Une première, donc importante, obtenue un 5 août. C’est très symbolique ». Le triple sauteur burkinabè ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et se projette déjà sur l’avenir.

« Le compteur est ouvert et je sais que les générations futures et moi marquerons les pas dans d’autres échéances à venir, notamment les Jeux olympiques de Paris 2024. Nous présenterons des athlètes plus performants. Cette fois-ci j’irai viser l’or et j’espère que je l’aurai parce qu’il n’y aura plus d’excuses d’expérience », a-t-il déclaré.
Hugues Fabrice Zango, recordman du monde du triple saut en salle (18,07m) a remporté la médaille de bronze le 5 août dernier aux Jeux olympiques de Tokyo avec un bond de 17,47m.

Le ministère des Sports et des Loisirs a sorti un communiqué informant que compte tenu de la situation de deuil que vit le pays, à la suite des récentes victimes d’attaques, l’accueil de Hugues Fabrice Zango s’est fait dans la sobriété. Les manifestations populaires pour célébrer la délégation de Tokyo et la médaille historique de notre champion Zango sont programmés pour une date ultérieure.

Adama SALAMBERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.