Tournoi de la fraternité de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire : Tanda vainqueur du trophée de la IIIe édition

Tanda brandit la IIIe édition du tournoi de la coupe de la fraternité et de développement de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire.

En marge du Traité d’amitié et de coopération (TAC), Tanda a remporté, le 29 juillet 2021 à Abidjan, la IIIe édition du tournoi de la coupe de la Fraternité et de développement de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire. Cette formation sportive a battu (2-0) celle de Gagnoa.

Voilà trois éditions que la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire se retrouvent en marge du Traité d’amitié et de coopération (TAC) autour d’un tournoi de football. Organisée par l’Association pour la fraternité et le développement de la diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire (AF2DB-C.I), l’édition de 2021 a été remportée, le 29 juillet dernier à Abidjan, par l’équipe de Tanda. Elle a battu (2-0) celle de Gagnoa. Débutée le 23 mai 2021, la IIIe édition, placée sous le thème « Sport, facteur du vivre-ensemble entre les communautés, ciment du renforcement de la coopération bilatérale ivoiro-burkinabè », a réuni 11 équipes. Après plus de deux mois de compétition, Tanda et Gagnoa se sont démarquées du lot pour l’apothéose. Une finale qui a tenu toutes ses promesses. Devant un public sorti nombreux, les finalistes ont produit du beau jeu.

Les premières dominations sont Gagnoa. Cette équipe a buté plus d’une fois sur le portier de Tanda. Résistant, Tanda va finir par rééquilibrer le jeu. Sur une bonne combinaison dans le camp adverse, Amidou Kamagaté (28emn) bien servi, ouvre le score pour Tanda. Sonnée, l’équipe de Gnagnoa essaie tant à rétablir la parité, mais va encaisser un second but signé Nouho Bamba (53emn). Ce score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Ainsi Tanda remporte la IIIe édition du tournoi. Parrain et président d’honneur se sont dit comblés au coup de sifflet final.

« Le fait de nous retrouver autour du sport, est un facteur de communion, de cohésion sociale, de fraternité, est l’objectif recherché. Tanda est certes le vainqueur, mais les vrais sont les peuples de Côte d’Ivoire et du Burkina Faso qui ont trouvé un moyen de se trouver en marge du Traité d’amitié et de coopération », a confié le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. Pour son sacre, Tanda est reparti avec le trophée du vainqueur, des médailles d’or et une enveloppe de 1 million F CFA. Finaliste malheureux, Gagnoa se console avec des médailles d’argent et une somme de 500 000 F CFA. Bouaké ferme la marche et repart avec des médailles de bronze et un montant de 300 000 F CFA.

En match de levée de rideau, les artistes burkinabè sont tombés (0-1) face à ceux de la Côte d’Ivoire. L’AF2DB-C.I est une organisation de développement communautaire et de cohésion sociale. A cet effet, l’AF2DB-C.I a pour but de rassembler et d’unir tous les Burkinabè résidant en Côte d’Ivoire et ailleurs en vue de promouvoir la cohésion sociale et la solidarité. Elle œuvre à soutenir les actions de paix et du vivre-ensemble, être des acteurs de développement, défendre les intérêts individuels et collectifs, matériels et moraux de ses membres. Enfin, aider et secourir les membres de l’association, sans distinction d’origine, de race, de religion et d’appartenance politique.

Ollo Aimé Césaire HIEN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.