MPP : « Le parti n’est pas moribond », Simon Compaoré

Le président du MPP, Simon Compaoré : « Contrairement à ce que certains pensent, nous n’allons pas disparaître de si tôt ».

La IIe édition de l’Université d’hivernage des jeunes du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a refermé ses portes, le samedi 14 Août 2021 à Ziniaré, sur une note d’espoir. Au vu de la mobilisation de la jeunesse, des ténors du parti au pouvoir se sont dit confiants pour la relève.

Du 11 au 14 août 2021, la ville de Ziniaré s’est parée aux couleurs du parti au pouvoir. Des jeunes militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), venus des 13 régions, ont été formés à l’idéologie du mouvement politique, ont partagé leurs expériences politiques et échangé avec les aînés du parti, à l’occasion de la IIe édition de l’université d’hivernage. Plus de 400 jeunes ont pris part à cette université d’hivernage. Leur porte-parole, Lonfo Konyimba, a salué cette initiative qui leur a permis d’acquérir de
nouvelles expériences en politique. L’initiateur de cette « école », Luc Arnaud Compaoré, Secrétaire adjoint à la jeunesse du parti, a salué l’audace de ses camarades. Il s’est aussi dit émerveillé par la qualité des participants qui ont pu acquérir des connaissances sur le parti.

Pour lui, c’est la preuve de l’adhésion et du soutien des jeunes au programme du Président, Roch Marc Christian Kaboré et du MPP. Le Secrétaire national des jeunes du parti, Dr Bachir Ismaël Ouédraogo, s’est réjoui de la forte mobilisation des jeunes. « La jeunesse doit se former et en politique aussi c’est important de pouvoir consolider son idéologie mais aussi de se former pour être un meilleur militant. Ce que nous avons fait pendant ces 72 heures, c’est d’aider les jeunes à être encore meilleurs, à être plus utiles à la société », a-t-il affirmé. Pour le président du parti au pouvoir, Simon Compaoré, cette université d’hivernage est le lieu de formation politique et de la préparation de la relève du MPP. Il a loué la mobilisation de la jeunesse autour des idéologies du parti du Soleil levant. « Le parti n’est pas moribond, il a toujours des ressources. Contrairement à ce que certains pensent, nous n’allons pas disparaître de si tôt, parce que nous avons la relève. Avec la jeunesse, tomorrow will be better (demain sera meilleur, en anglais)», a-t-il déclaré.

Le parrain de la présente université d’hivernage, le ministre en charge des infrastructures, Eric Bougouma, a exhorté les jeunes de son parti à avoir une pensée pour les Forces de défense et de sécurité (FDS) pour leurs efforts de sécurisation du pays. Selon M. Bougouma, le Burkina traverse des difficultés liées aux attaques terroristes. « L’heure pour nous c’est de serrer la ceinture, nous tenir la main pour soutenir nos FDS, les Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) et les koglweogo et soutenir tous ceux qui luttent pour la paix et la sécurité au Burkina Faso », a indiqué M.Bougouma. Pour joindre l’acte à la parole, les jeunes ont collecté 158 500 F CFA comme contribution à l’effort de guerre contre le terrorisme, à remettre aux FDS et aux VDP.

Djakaridia SIRIBIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.