Eliminatoires Coupe du monde 2022 : les Etalons en stage à Marrakech

L’équipe fanion de football du Burkina Faso est arrivée au petit matin du samedi 28 août dernier à Marrakech, au Maroc, pour un stage d’une dizaine de jours. Ce stage sera couronné par deux matchs entrant dans le cadre des deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde FIFA Qatar 2022 face au Mena du Niger et aux Fennecs d’Algérie respectivement les 2 et 7 septembre prochains.

Vendredi 28 août à 23h 50 mn, le vol spécial 2J 5011 à destination de Marrakech décolle du tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou. A son bord, une délégation forte de 46 membres, dont 8 joueurs. Il s’agit de ceux évoluant dans le championnat burkinabè, Babayouré Sawadogo, Farid Ouédraogo, Ben Idriss Traoré, Hermann Nikièma, Mohamed Lamine Traoré, et trois expatriés Saidou Simporé, Ibrahim Blati Touré, Zakaria Sanogo. Après un vol tranquille d’un peu plus de 3h d’horloge, l’appareil de la compagnie nationale Air Burkina atterrit à l’aéroport de Marrakech à 3h 10 mn. A l’issue des formalités d’usage qui se sont déroulées sans couacs et avec célérité, la délégation, à travers un mini convoi, prend la direction du pied à terre des Etalons, l’hôtel du Golf Rotana à un jet de pierre du Grand stade de Marrakech, lieu des deux sorties de l’équipe, fanion du Burkina Faso. Là-bas, attendait une équipe médicale pour le test COVID-19.

Après un repos toute la demi-journée, le coach Kamou Malo donne rendez-vous à ses ouailles dans l’après-midi à 17h pour un léger dégraissage après s’être informé de la bonne santé de toute la délégation : le test COVID-19 n’ayant pas décelé de cas suspect. Début du stage ce lundi Alors que Blati Touré et ses sept autres coéquipiers s’échauffent sur le terrain annexe côté Ouest du Grand stade de Marrakech, de l’autre (Sud du même stade), l’équipe nigérienne, leur prochain adversaire, en fait autant. Après quelques minutes de footing, les Etalons entrent de plain-pied dans leur dynamique de décrassage et de régénération sous l’œil du staff technique renforcé par Aristide Bancé (team manager). « Nous avons voyagé et il faut faire partir cette crasse et dilater un peu les poumons » explique le sélectionneur Kamou Malo.

Il a laissé entendre que le stage proprement dit commence à partir d’aujourd’hui. « Nous avons anticipé pour pouvoir être là bien avant et accueillir les joueurs, parce que la convocation a été faite directement au Maroc. Cela pour avoir beaucoup plus de temps de travail » a justifié Kamou Malo.En effet, le staff technique a accueilli hier dimanche une dizaine de joueurs que sont Soumaïla Ouattara, Adama Guira, Ismahila Ouédraogo, Mohammed Ouattara, Oula Abass Traoré, Dramane Nikiéma, Hervé Koffi, Gustavo Sangaré, Hassane Bandé et Fessal Tapsoba.Les derniers joueurs convoqués doivent arriver aujourd’hui pour qu’enfin le stage puisse débuter afin de préparer les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde, Qatar 2022. Toute chose qui satisfait l’entraîneur des Etalons. « L’un dans l’autre, nous serons dans les délais. Car, pour une sélection, on ne peut pas espérer parfois mieux. Sauf si c’est un regroupement bloqué. Là, nous sommes dans la fourchette FIFA et il faut se contenter de cette manière de recevoir les joueurs et les intégrer au fur et à mesure » a-t-il justifié. Kamou Malo a encore enregistré un forfait dans ses rangs avec la blessure ce week-end de l’attaquant d’Ajaccio Cyrille Bayala. Il est remplacé par son jeune compatriote en club, Botué Fiacre Kouamé, appelé pour la première fois en sélection. L’ex-attaquant de l’USFA rejoindra également l’équipe ce lundi.

Yves OUEDRAOGO (Envoyé spécial à Marrakech)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.