Coopération sino-africaine Vers un partenariat sur l’innovation numérique

Le Forum sur le développement et la coopération d’Internet Chine-Afrique a été organisé par l’Administration du cyberespace de Chine.

Au cours du forum sur le développement et la coopération d’internet Chine-Afrique, le 24 août 2021 par visioconférence, le ministre assistant chinois des Affaires étrangères, Deng Li, a informé de la mise en place d’un plan de partenariat Chine-Afrique sur l’innovation numérique.

La Chine et l’Afrique affichent une volonté commune en vue du renforcement de la coopération dans le domaine de l’économie numérique, de la ville intelligente, de la 5G et bien d’autres nouvelles formes d’activités y relatives. Le forum sur le développement et la coopération d’Internet Chine-Afrique tenu par visioconférence, le 24 août 2021, s’inscrit en droite ligne de cette vision partagée. D’ores et déjà, la Chine a décliné les grandes articulations de ce partenariat sur l’innovation numérique.

Le ministre assistant des Affaires étrangères, Deng Li, a partagé aux participants les axes sur lesquels le partenariat va s’appuyer. Dans le premier volet, la Chine s’engage pour le renforcement des infrastructures numériques pour construire des artères informatiques en faveur du développement économique et social. « La Chine partagera avec l’Afrique les résultats de recherche en technologies numériques et favorisera l’interconnexion des infrastructures numériques.

Elle encouragera les entreprises chinoises à coopérer avec la partie africaine pour participer à la construction d’infrastructures numériques telles que les backbones optiques, les interconnexions transfrontalières et les réseaux de télécommunications de nouvelle génération », a-t-il indiqué. M. Li a précisé que son pays va œuvrer au développement d’Internet au profit des régions reculées en Afrique pour connecter le « dernier kilomètre ». Le second aspect du partenariat entend développer l’économie numérique et promouvoir le développement intégré des technologies numériques et de l’économie réelle.

Le ministre assistant des Affaires étrangères, Deng Li, a argué que la Chine est disposée à aider l’Afrique à améliorer le niveau de numérisation des services publics et des entreprises et à promouvoir l’industrialisation par les nouvelles technologies telles que l’informatique en nuage, l’intelligence artificielle, l’Internet des objets et le paiement mobile. « Elle renforcera la coopération avec l’Afrique sur le commerce électronique et favorisera l’entrée des produits africains de qualité sur le marché chinois. Elle contribuera à l’accélération de l’intégration des chaînes d’information et industrielles africaines par le commerce électronique transfrontalier », a-t-il détaillé.

Développer l’éducation au numérique

Dans sa troisième dimension du partenariat Chine-Afrique sur l’innovation numérique, la Chine entend développer l’éducation au numérique pour surmonter le « goulot d’étranglement des talents » dans l’innovation numérique. Cela va passer par la mise en œuvre des projets tels que le « Talented Young Scientist Program », « l’International Youth Innovation and Enterpreneurship Program (Cirrus Program) » et le renforcement de l’éducation à distance avec l’Afrique.

Sur cette lancée, Deng Li a déclaré que l’Empire du milieu va continuer de soutenir la formation de jeunes Africains dans le domaine du numérique et encourager les entreprises chinoises à renforcer les échanges et la coopération avec les professionnels africains du domaine de l’innovation numérique. Le quatrième volet du partenariat va privilégier la promotion de l’inclusion numérique au service des Africains. « La Chine entend soutenir les efforts des pays africains d’appliquer les technologies numériques dans les transports, les soins médicaux, les services financiers et d’autres domaines du bien-être social et dans la construction de « villes intelligentes », le renforcement de la gouvernance d’État et la lutte contre l’épidémie », a souligné le ministre assistant des Affaires étrangères.

En perspective, les entreprises chinoises vont être invitées à participer à la création dans les pays africains , de plateformes des services publics comme l’administration électronique, le paiement en ligne et la monnaie numérique. Le cinquième aspect développé par M. Li vise à défendre ensemble la sécurité numérique et améliorer la capacité de gouvernance numérique. « La Chine se réjouira de voir l’Afrique rejoindre l’Initiative sur la construction conjointe de la communauté d’avenir partagé dans le cyberespace et l’Initiative mondiale sur la sécurité des données.

Elle est prête à œuvrer avec l’Afrique pour renforcer le dialogue et la communication sur les réponses d’urgence en matière de cyber sécurité et les lois et règlements sur l’Internet, créer un environnement ouvert, équitable et non discriminatoire pour le développement numérique , discuter et élaborer ensemble des règles de gouvernance numérique mondiale », a-t-il expliqué. Le dernier et sixième volet projette de mettre en place des plateformes de coopération pour promouvoir le progrès numérique par des échanges.

Deng Li a réaffirmé la disponibilité de son pays à discuter avec l’Afrique, de l’instauration d’un dialogue de haut niveau sur leur coopération numérique pour renforcer la communication et les échanges avec les gouvernements africains. Pour le ministre assistant des Affaires étranges, son pays a pris l’engagement de mener à bien ce partenariat avec l’Afrique dans un délai raisonnable. « La Chine s’engagera rapidement, ensemble avec l’Afrique, dans l’élaboration et la concrétisation de ce partenariat, et travaillera à obtenir les premiers résultats dans un court délai.

Des projets de coopération sino-africaine en matière de backbones optiques seront concrétisés très prochainement. A partir de septembre auront lieu des événements comme la saison de promotion pour le commerce électronique des produits africains et le Forum de coopération Chine-Afrique sur le satellite Beidou », a-t-il soutenu.

Une synthèse de Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.