Haute Cour de justice : Khalil Bara et son équipe demandent conseil au chef de l’Etat

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé des audiences à des responsables d’institution du pays, le mardi 31 août 2021 à Kosyam. Il s’agit du Président de la Haute Cour de justice, Boukari Khalil Bara et du Président du Conseil d’administration de l’Agence Faso Baara, Harouna Natama.

Pour leur nouvelle mandature, les membres de la Haute Cour de justice ont choisi d’aller prendre conseil chez le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le mardi 31 août 2021, le Président de la Haute Cour de justice, Boukari Khalil Bara et son équipe ont été reçus en audience par le chef de l’Etat à Kosyam. « Le président du Faso est le garant de l’indépendance de la justice et à ce titre, nous avons le devoir de l’approcher pour voir dans quelle mesure nous pourrons bénéficier de son accompagnement. C’est vrai que le chef de l’Etat et les membres du gouvernement sont des justiciables de la Haute Cour de justice. Mais il est de bon aloi que nous puissions lui dire que nous avons commencé à travailler dans un souci de transparence et d’ouverture en vue d’accomplir la mission qui nous a été assignée », a déclaré Boukari Khalil Bara. Le Président de la Haute Cour de justice qui dit avoir été rassuré du soutien du président Kaboré, a saisi l’opportunité pour exposer des préoccupations relatives au fonctionnement de son institution.

Ces préoccupations sont d’ordres logistiques et financiers pour la conduite des procès. « Nous avons également besoin d’une grande salle pour les procès, mais aussi de personnel pour nous accompagner dans notre mission », a-t-il ajouté. A la question de savoir à combien peut être estimé le budget pour la conduite des procès, Boukari Khalil Bara a répondu qu’une réflexion est en cours.

« Mais le président du Faso nous a demandé de formaliser notre demande », a souligné M. Bara. Il a rappelé que le fonctionnement de la Haute Cour de justice est porté par l’Assemblée nationale et à cet effet, il est prévu une rencontre avec le chef du Parlement, Alassane Bala Sakandé, pour débattre de cette question. Après l’équipe de la Haute Cour de justice, c’est le Conseil d’administration de l’Agence Faso Baara qui a été reçu en audience par le président du Faso. Le Président du conseil d’administration, Harouna Natama, qui a conduit la délégation a confié qu’il s’agit d’une visite de courtoisie. M. Natama a, au cours de l’audience, fait le point du fonctionnement de l’Agence qui est sous la tutelle de la présidence du Faso. « Nous avons fait le point de la gouvernance, des activités et de la maîtrise d’ouvrage délégué au Burkina Faso. Nous avons demandé son soutien à l’Agence pour les perspectives », a indiqué le président du Conseil d’administration de Faso Baara. Celui-ci a précisé que l’accompagnement concerne la restructuration de l’Agence, l’acquisition des projets de façon globale et sa vision du Faso Baara.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.