Sortie du single « Wobr » : Le « retour » de l’artiste- musicien Doundosy

L’artiste-musicien Doundosy (milieu) : « Ma mission est de promouvoir la richesse culturelle du pays bissa ».

L’artiste-musicien, Salif Yoda alias Doundosy a dédicacé, le mardi 31 août 2021 à Ouagadougou, son single, baptisé « Wobr ».

Le premier album « Mélodie Djecka » de l’artiste musicien, Doundosy, Salif Yoda, à l’état civil, est sorti le 1er septembre 2001. En prélude à son deuxième album intitulé, « Wobr » (retour en langue Bissa), le promoteur du « Djecka » vient de mettre depuis le 1er septembre 2021 sur le marché discographique et toutes les plateformes légales de téléchargement, un single éponyme (Wobr). Auparavant, l’artiste Doundosy a présenté à la presse, le mardi 31 août 2021 à Ouagadougou, ce nouvel opus chanté dans un style Afro-beat aux rythmiques du terroir bissa, notamment sur fond de « Djecka ».

Selon Doundosy, « Wobr » est une continuité sur le plan artistique de son premier-né « Mélodie Djecka ». La reconnaissance à Dieu, aux ancêtres, aux parents, amis et à tous les amateurs de la musique burkinabè en général et du Djecka en particulier est, a-t-il poursuivi, le thème central de « Wobr ». Ce single est, en outre, chanté, a-t-il précisé, en langue bissa afin de promouvoir la culture de sa communauté et du Burkina Faso en général. « A travers cette œuvre, je poursuis le travail entamé avec Mélodie Djecka. Car, je nourris depuis le début de ma carrière, le rêve de promouvoir nos richesses culturelles », a affirmé l’artiste.

Le CD et la clé USB de « Wobr » coûtent l’unité, a-t-il dit, 5 000 francs CFA. Le single « Wobr », a indiqué Doundosy, est également disponible sur Youtube depuis le 1er septembre 2021… Doundosy signifie « faire attention ou être prudent » en langue nationale bissa. Passionné de musique depuis sa tendre enfance, Salif Yoda a fait son apparition sur la scène musicale burkinabè en 2001 à travers un album de six titres (Mélodie Djecka). Cette première œuvre a bénéficié de la touche du célèbre arrangeur, Sam Etienne Zongo. Mais quelques temps après la sortie de « Mélodie Djecka », l’artiste s’envolera pour l’étranger pour poursuivre ses études. Ce nouvel album marque son retour dans la galaxie de la musique burkinabè après deux décennies d’absence.

W. Aubin NANA

nanaubin@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.