Effondrement de dalle à l’Université de Koudougou : quatre morts, six personnes interpellées et placées en garde-à-vue   (communiqué procureur)

Le 31 août 2021 aux environs de douze heures, le Commissaire Central de Police de la Ville de Koudougou nous informait de l’écroulement de la dalle d’un immeuble en construction à la cité universitaire de l’Université Norbert ZONGO de Koudougou avec plusieurs personnes dont des étudiants en dessous.

Sans désemparer, une équipe dudit Commissariat, appuyée par deux Substituts du Parquet de Koudougou, s’est rendue sur les lieux aux fins de constatations.

A leur arrivée, une équipe de la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers, aidée par quelques ouvriers de l’entreprise chargée des travaux de construction, avait déjà commencé les opérations de recherche et de secours.

Les informations recueillies faisaient état de ce que la dalle de l’immeuble devant abriter le foyer de la cité universitaire s’était écroulée vers dix heures et que cinq personnes étaient coincées sous les décombres.

Les opérations de recherche et de secours ont permis d’extraire, aux environs de treize heures, un blessé répondant au nom de NONKANE Stéphane Abdoul Bassirou, étudiant stagiaire à l’Institut Universitaire de Technologie de Koudougou. Ce dernier, qui ne présentait pas de blessures ou fractures apparentes, a été d’abord transféré au Centre Hospitalier Régional de Koudougou, puis référé au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado OUEDRAOGO à Ouagadougou pour des soins plus appropriés.

 

Quatre autres corps sans vie seront ensuite extraits des décombres. Il s’agit d’une part, de COMPAORE Baba Ibrahim, KABORE Serge Alexandre et NANA Mounira, tous étudiants stagiaires à l’Institut Universitaire de Technologie de Koudougou et d’autre part, de IVON Agbo, manœuvre de nationalité béninoise, employé de l’entreprise chargée des travaux de construction.

Une fois les opérations de recherche et de secours terminées, le bilan s’est établi à cinq victimes dont un blessé et quatre morts.

Le service d’hygiène de la Mairie de Koudougou a été requis pour procéder à l’identification, l’examen et l’enlèvement des corps des quatre victimes décédées et leur acheminement à la morgue du Centre Hospitalier Régional de Koudougou.

Une enquête a été aussitôt ouverte pour élucider les faits et situer les responsabilités sur le plan pénal, notamment pour présomption d’homicides involontaires, sous le fondement des articles 522-1 et suivants du Code pénal, mais aussi pour toutes autres infractions que révèleraient les investigations. A ce jour, six personnes ont été interpellées et placées en garde-à-vue au Commissariat Central de Police de la Ville de Koudougou pour les besoins de la procédure. Parmi ces personnes figurent tant des responsables de l’entreprise SUZY-Construction-Bin-Sammar, chargée des travaux, que des responsables des travaux de construction ou de contrôle du chantier. D’autres interpellations et actes d’investigation suivront éventuellement en vue d’élucider ces faits. Il convient ici de rappeler qu’au sens des articles 131-2 et 131-3 du Code pénal, les personnes morales sont pénalement punissables sans exclusion de la responsabilité pénale des personnes physiques, auteures ou complices des mêmes faits infractionnels.

En ces circonstances douloureuses, le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Koudougou souhaite prompt rétablissement au blessé et présente ses condoléances aux familles éplorées. Il rassure également l’ensemble des familles des victimes que les faits ci-dessus évoqués seront traités conformément à la loi et dans toute sa rigueur.

Fait au Parquet à Koudougou, le 1er septembre 2021

                                                         Le Procureur du Faso

                                            THIOMBIANO Lafama Prosper                 

                                                                                                                                                                                                                       

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.