Intégration régionale : Jean-Claude Kassi fait le point au Président Kaboré

Les échanges entre le Président du Faso, Roch Kaboré (milieu) et le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Brou, (gauche) ont porté sur plusieurs sujets concernant l’intégration régionale.

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, le 3 septembre 2021, au palais de Kosyam, le président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Jean-Claude Kassi Brou.

«Dans le cadre de notre mission, nous venons régulièrement échanger avec le chef de l’Etat pour la marche de l’institution mais aussi prendre des conseils sur certains points importants ». C’est ce qu’a déclaré, le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou, le 3 septembre 2021, à l’issue d’une audience avec le Président du Faso, Roch Marc Kaboré. Il a rappelé que le chef de l’Etat burkinabè est le champion de la CEDEAO en matière de libre circulation des biens et des personnes.

De ce fait, M. Brou a indiqué que c’est une opportunité pour lui de venir faire le point sur la mise en œuvre du schéma de libéralisation des échanges de la CEDEAO, la question du renouvellement de la Task force sur le système du libre-échange. L’hôte de Kosyam a également réitéré les condoléances de son institution au peuple burkinabè pour les attaques terroristes à répétition que le pays subies. « C’est une occasion pour nous de réaffirmer notre engagement au niveau régional à travers le plan d’actions de lutte contre le terrorisme qui a été adopté par les chefs d’Etat à Ouagadougou », a-t-il laissé entendre. Il a en outre salué les efforts du Burkina Faso, en matière de lutte contre la COVID-19.

A l’en croire, les mesures mises en œuvre par les autorités du pays ont permis d’avoir des résultats satisfaisants. Jean-Claude Brou a invité à poursuivre dans cette dynamique afin d’éviter une résurgence de la maladie. « Nous devons renforcer les efforts que nous menons au niveau de chaque pays, au niveau régional à travers les dispositions qui ont été prises par le sommet des chefs d’Etat, mais également à la réunion des ministres de la Santé », a-t-il appelé.

Aly SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.