Convention SONABHY/CMA-BF: Un tandem pour booster le secteur de l’artisanat.

La Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY) et la Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso (CMA-BF) ont signé une convention de partenariat ce mardi 7 septembre 2021, à Ouagadougou. Désormais, avec cet accord-cadre, la CMA-BF devient le fournisseur de la SONABHY en pagnes tissés, tenues de travail, gadgets publicitaires et autres produits artisanaux.

La Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY) veut contribuer à création des emplois et des revenus au Burkina Faso, à travers son accompagnement au développement du secteur de l’artisanat. A cet effet, elle a signé une convention-cadre de partenariat avec la Chambre des métiers de l’artisanat du Burkina Faso (CMA-BF). Désormais, grâce à cet accord d’une durée de trois ans, les artisans burkinabè, à travers la CMA-BF, deviennent les fournisseurs de la SONABHY en pagnes tissés, tenues de travail, gadgets publicitaires artisanaux ; sans oublier les autres commandes publiques de la nationale des hydrocarbures entrant dans les domaines de compétence des artisans burkinabè.

Selon le directeur général de la SONABHY, Hilaire Kaboré, son entreprise veut, par cet accord, contribuer à l’organisation et au développement des artisans intervenant dans le domaine des hydrocarbures. « La SONABHY, entreprise citoyenne, à travers cette convention marque donc sa volonté de contribuer à dynamiser ce secteur de l’économie nationale que constitue l’artisanat », a-t-il indiqué.

C’est toute heureuse que la présidente de la CMA-BF, Germaine Compaoré, a paraphé cet accord. « Je voudrais profiter de ce moment précieux pour exprimer toute ma fierté et surtout témoigner toute la reconnaissance du monde de l’artisanat pour l’aboutissement heureux du processus de négociation qui donne lieu ce jour à la signature d’une convention de partenariat entre la CMA-BF et la SONABHY », s’est-elle réjouie. Cet acte citoyen des deux institutions, a-t-elle poursuivi, va permettre d’apporter des réponses concrètes à l’épineuse question de l’emploi des jeunes et des femmes au Burkina Faso.

Emboiter le pas de la SONABHY

Mme Compaoré a souhaité que très rapidement les manifestations d’intérêt de la nationale des hydrocarbures suivent. Car, dit-elle, la CMA-BF a les ressources et les compétences nécessaires pour honorer ses engagements vis-à-vis de la SONABHY, à travers la fourniture des produits de haute qualité.

Les premiers responsables des deux institutions ont par ailleurs traduit leur reconnaissance la ministre déléguée en charge de l’artisanat et au président d’honneur de la CMA-BF, pour leur implication personnelle dans l’aboutissement de ce projet.

La ministre déléguée en charge de l’artisanat, Anne Louise Go, a salué la clairvoyance et l’esprit de partenariat entre ces deux structures, qui témoignent de leur engagement commun à jouer leur partition pour un secteur de l’artisanat prospère et résilient.   Pour elle, le gouvernement burkinabè, dans sa politique de développement et de lutte contre le chômage et la pauvreté, accorde une grande importance à ce secteur qui compte plus de 200 métiers, de 2 millions d’artisans et contribue au PIB à hauteur de 30%.  Elle s’est engagée à accompagner la CMA-BF et la SONABHY dans la mise en œuvre de cette convention qui, sans nul doute, va produire des résultats tangibles.

La présidente Compaoré a invité les autres institutions et entreprises de la place à emboiter le pas citoyen et patriotique de la nationale des hydrocarbures en s’adressant à la CMA-BF pour leurs besoins en produits artisanaux made in Burkina.

Mahamadi SEBOGO

Windmad76@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.