Haut conseil national de la confrérie dozo : Les premiers responsables se concertent pour organiser la structure

Des chefs dozo venus de toutes les contrées du Grand-Ouest.

Les chefs de la confrérie dozo du Grand-Ouest se sont rencontrés, le mardi 14 septembre 2021 à Bobo-Dioulasso pour discuter de la vie du haut conseil national des dozo et la vie de la nation. C’était sous la présidence du président de cette faîtière des chasseurs du Burkina, Victor Sanou.

Le conseil national des chasseurs dozos du Grand-Ouest entend mieux s’organiser. Les chefs dozo de cette structure, créée en septembre 2020, se sont retrouvés à cet effet le mardi 14 septembre 2021 à Bobo-Dioulasso pour des échanges sur la vie des chasseurs et sur la situation sécuritaire nationale préoccupante, selon le président du haut conseil national des dozos, Victor Sanou. « Cette rencontre a réuni les grands chefs dozo de chaque localité de l’Ouest pour discuter de notre organisation et des questions relatives à la situation nationale », a confié Victor Sanou, se passant de tout commentaire sur les derniers évènements en relation avec un éventuel mouvement des terroristes dans la région des Cascades.

En une demi-journée, les premiers responsables dozo du Grand-Ouest ont échangé essentiellement sur une meilleure organisation et une décentralisation du haut conseil national des chasseurs. « Depuis la création du haut conseil des dozo en septembre 2020, aucune démarche n’a été entreprise pour l’obtention des documents qui vont officialiser la création de notre structure. Cette rencontre vise donc à voir dans quelle mesure nous allons entreprendre ces démarches pour matérialiser l’existence officielle du haut conseil national des dozo », a laissé entendre le secrétaire général de la structure des chasseurs du Burkina, Siaka Koné, avant d’inviter les participants à la rencontre de Bobo-Dioulasso à s’impliquer pour l’obtention des différents documents requis.

En rappel, dans le but de fédérer l’ensemble des Dozos du Burkina et d’être l’interlocuteur commun à la confrérie, les chasseurs ont mis en place le haut conseil national des dozo en septembre 2021. Cette faîtière des dozo regroupe la quasi-totalité des associations et organisations des chasseurs du Burkina, à en croire son président, Victor Sanou. Après la rencontre, les responsables dozo du Grand-Ouest ont rendu des visites de courtoisie aux chefs coutumiers et religieux de Bobo-Dioulasso afin de lui présenter le haut conseil national des chasseurs et demander leur accompagnement.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.