Préliminaires retour de la coupe CAF : L’ASFA-Y veut se qualifier vaille que vaille ce dimanche

L’ASFA-Y compte aller en rang serré pour arracher cette qualification.

L’ASFA-Y, présente à Abidjan en Côte d’Ivoire depuis le mardi 14 septembre dernier, peaufine les derniers réglages pour le match retour des préliminaires de la Coupe CAF contre les Ivoiriens du FC San Pedro, ce dimanche 19 septembre à 14h30mn. C’est le round décisif pour accéder au second tour et les Verts et or, conscients de la mission qui les attend, ont le moral au plus beau fixe.

Ça passe ou ça casse pour l’ASFA-Y, ce dimanche 19 septembre 2021 à Abidjan, en match retour pour le tour préliminaire de la coupe de la Confédération de la CAF. Les Verts et or en sont conscients, une semaine après leur match nul et vierge la semaine dernière à Marrakech face au FC San Pedro. Ils veulent donc tirer les enseignements du match aller pour préparer la qualification, car un match nul avec des buts ou une victoire suffirait. L’entraîneur de l’ASFA-Y, Rigo Gervais, est retourné au « labo » pour concocter quelque chose de plus digeste pour ses poulains. « La fédération et le ministère nous ont permis d’être là tôt pour récupérer, après le match aller à Marrakech. On sent que tout le monde a récupéré. L’état d’esprit y est. Les garçons sont en train de monter en puissance surtout au niveau de la confiance.

Et quand un joueur est en confiance cela augure de bonnes nouvelles », a-t-il laissé entendre. Côté travail, a poursuivi le technicien ivoirien de l’équipe, la formation est en train de peaufiner son animation, surtout, la finition. « A Marrakech, c’est le dernier geste qui a manqué. On a fait la vidéo avec les concernés pour qu’ils puissent voir les erreurs et tirer les leçons du passé afin de les éviter. On a beaucoup insisté sur les combinaisons qui nous ont manquées à Marrakech », a-t-il insisté. Il a indiqué avoir étudié le jeu de l’adversaire concernant ses faiblesses afin de créer des pistes et mettre son animation offensive en place.

Intégrer les phases de groupes

Les objectifs de la vieille dame de Zempasgo sont donc clairs. Il faut entrer dans la phase de poules de la coupe CAF, a prévenu le coach Rigo Gervais. Les recrutements cette saison ont été faits en fonction de cet objectif, selon le maître à penser de la formation yennenguiste. Le duo « Gervais-Dri », très complice dans le travail, reste focus dans cette ambition. Les joueurs aussi et ce dimanche sera crucial pour les protégés de la princesse Yennenga, comme l’a expliqué l’entraîneur adjoint, Idrissa Ouédraogo.

Le coach Rigo Gervais est confiant quant à la qualification de son équipe.

« Notre objectif en venant à Abidjan est d’obtenir la qualification. Les joueurs ont promis mettre le paquet. On voudrait mener au score après 20 mn de jeu », a-t-il dit, tout en espérant que ses garçons seront moins crispés que lors du match aller. « Les joueurs ont confiance en l’encadrement et nous aussi on a confiance en eux. Je ne regrette pas d’être venu à l’ASFA-Y et d’être l’adjoint de Rigo Gervais. On risque de déplacer des montagnes », s’est-il félicité.

Le capitaine de l’ASFA-Y, Rachid Sana, s’est dit très motivé et engagé pour le match de dimanche. « On a vite repris le travail avec une bonne concentration. J’échange bien avec mes coéquipiers chaque soir dans les dortoirs. Il y a l’ambiance et une bonne entente entre nous. On est conscient qu’il nous faut cette qualification. En gagnant San Pédro on aura l’occasion de voyager, d’avoir une autre expérience », a-t-il déclaré. Il est également satisfait du travail abattu par ses entraîneurs. « Les coaches ont une même philosophie de travail : c’est d’avoir une bonne circulation de balles, une bonne conservation et une bonne finition devant les buts », a expliqué Rachid Sana.

Le moral est au beau fixe, a-t-il affirmé, tout en précisant qu’une qualification pour ce type de compétitions profite d’abord aux joueurs qui ont l’occasion de se faire détecter par d’autres clubs ou de taper dans l’œil du sélectionneur national. Il a dit se sentir très bien et conseille ses coéquipiers de se libérer et de marquer des buts. En plus de viser la phase de poules de la coupe CAF, l’ASFA-Yennenga cette saison, convoite également le titre de champion du Burkina et la coupe du Faso. Pour ce match de dimanche, un seul joueur, Fayçal Ouédraogo, traîne encore à l’infirmerie avec une douleur à la cuisse droite.

Adama SALAMBERE (envoyé spécial à Abidjan)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.