Volontaires de l’Assemblée nationale : la 3e cohorte se forme pour mieux réussir son stage

L’Assemblée nationale organise un séminaire de formation au profit des 100 étudiants bénéficiaires de la troisième phase du projet « Volontaires de l’Assemblée nationale », du 20 au 24 septembre 2021 à Ouagadougou.

Cette formation vise à permettre aux volontaires d’avoir des notions sur le fonctionnement du Parlement en vue de bien réussir leur stage.

Après l’édition manquée de 2020, du fait de la maladie à coronavirus, l’Assemblée nationale (AN) renoue avec son projet de stage au profit des étudiants. Au nombre de 100, la troisième cohorte de « Volontaires de l’Assemblée nationale » (VAN) constituée de 52 filles et 48 garçons, séjournera pendant trois mois au sein du parlement en vue d’appuyer les députés dans leurs tâches. Mais avant le début de leur immersion dans l’univers des députés, ils bénéficient d’une formation de base sur le fonctionnement de l’AN du 20 au 24 septembre 2021 à Ouagadougou. Pour le président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, cette formation vise à permettre aux bénéficiaires du projet de « bien connaître le parlement pour mieux contribuer à le faire bouger ». Au regard de l’enjeu de la formation pour la réussite de leur stage, M. Sakandé a invité les participants à faire preuve de persévérance et d’assiduité durant ces quatre jours de séminaire. Au-delà, il les a exhortés à garder la même attitude durant leur stage car ils sont « chanceux » pour avoir été retenus parmi 4540 postulants au projet. Un nombre qui témoigne, selon lui, de l’engouement que suscite l’initiative auprès des étudiants.

C’est d’ailleurs cet engouement et les retours positifs des deux premières phases qui ont milité en faveur de l’organisation d’une nouvelle édition, à entendre Mr Sakandé. Il a donc émis le vœu que cette nouvelle phase atteigne ses objectifs et permette de faire des bénéficiaires de véritables « ambassadeurs » de l’AN. Par ailleurs, Alassane Bala Sakandé a insisté sur l’objectivité qui a sous-tendu le choix des bénéficiaires par le comité de sélection. Ledit comité, a-t-il soutenu, a d’ailleurs enregistré la participation de 11 syndicats et organisations estudiantines et a délibéré selon des critères bien définis. Il s’agit notamment du mérite et du critère social. En effet, a fait savoir le PAN, 50 participants ont été sélectionnés à la suite d’un test en ligne. Quant aux 50 autres, ils ont été choisis selon un critère social qui a consisté à privilégier les moins nantis parmi les postulants. Mais de façon générale, a souligné Bala Sakandé, l’ensemble des 100 participants ont des points communs, en ce sens qu’ils sont tous âgés de moins de 35 ans, non boursiers et en fin de premier cycle universitaire. Ils bénéficieront durant leur stage d’une rémunération de 100 000 F CFA par mois pour leur permettre de « se nourrir et se déplacer ». Tout en affirmant son attachement aux initiatives de promotion de la jeunesse, le PAN a indiqué que des actions similaires au projet VAN seront menées dans les prochains jours afin de soutenir les jeunes et participer à leur épanouissement.

Des promesses qui n’ont pas laissé indifférents les bénéficiaires qui ont d’ores et déjà traduit leur reconnaissance au PAN pour l’octroi de ces trois mois de stage, par la voix de leur porte-parole, Judicaël Bélem. Un stage qui, en plus de leur offrir l’opportunité de « travailler » à l’AN, va permettre à certains de soutenir leur licence. « Au Burkina Faso, de nombreux étudiants peinent à obtenir des stages pour parachever leur formation. Cette initiative de l’AN va donc permettre de résoudre un tant soit peu ce problème », a indiqué Judicaël Bélem. En vue de remercier le PAN pour cette opportunité, il a promis, au nom de l’ensemble des stagiaires, de faire preuve « d’une grande discipline, de rigueur, de professionnalisme et de persévérance » dans l’exécution des différentes tâches qui leur seront confiées.

Nadège YAMEOGO

Aissata YAMEOGO (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.