Burkina institute of technologie : la promotion « Roch Marc Christian Kaboré » prête à servir

La fondatrice de Burkina institute of technologie, Suanne Pertl (milieu) s’est réjouie du parrainage de la sortie de la promotion par le président du Faso.

Une délégation allemande, conduite par la fondatrice de Burkina Institute of technologie (BIT) de Koudougou, Susanne Pertl, a été reçue en audience par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le vendredi 24 septembre 2021 à Ouagadougou. Avec le chef de l’Etat, les échanges ont porté sur la sortie de la 1re promotion qui porte son nom.

La toute première promotion d’informaticiens de l’Université technique privée, Burkina institute of technologie (BIT), basée à Koudougou dans la province du Boulkiemdé est baptisée « Promotion Roch Marc Christian Kaboré ». Sa sortie officielle est prévue pour le samedi 25 septembre 2021. C’est ce qu’a fait savoir ses premiers responsables au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, au cours d’une audience qui leur a été accordée, le vendredi 24 septembre 2021, au palais de Kossyam. Selon la fondatrice de l’institut, Susanne Pertl, qui a conduit la délégation, le BIT était, au départ, un lycée technique créé en 2015.

C’est en 2018, a-t-elle indiqué, qu’il a été érigé en université privée. « Notre vision est de former une nouvelle génération de leaders pour le Burkina Faso. Des leaders qui transformeront leurs connaissances techniques, en opportunités commerciales. Des leaders qui ont de fortes valeurs éthiques, une vision globale et passionnés au service de leur société. Des dirigeants qui se battent pour leur vision d’un meilleur Burkina Faso », a déclaré Mme Pertl, à sa sortie d’audience. La fondatrice de l’institut était accompagnée par le représentant-pays de l’ONG The Storm stewart, Désiré Marie Yaméogo.

M. Yaméogo a fait savoir que la première promotion, des étudiants, informaticiens essentiellement, est prête à mettre ses compétences au service du développement du Burkina Faso. « La première promotion qui sort cette année a pris pour nom de baptême Roch Marc Christian Kaboré en raison de l’idéal de l’institut qui va avec la vision du président du Faso et du PNDES. C’est pour cela, il a accepté être le parrain de cette promotion », a-t-il expliqué. En perspective, l’Institut mettra sur place des modules de formation en intelligence artificielle, en télé médecine et ingénierie électrique avec un focus sur les énergies renouvelables, ont ajouté ses initiateurs.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.