Montpellier 2021 : Le pari audacieux de Macron

Demain, vendredi 8 octobre, s’ouvre à Montpellier en France, le 28e sommet France-Afrique. Cette édition se particularise par le fait que le président Emmanuel Macron a préféré directement parler avec la couche jeune, la société civile africaine, en ignorant les dirigeants. Ainsi, le ballet incessant où des chefs d’Etat qui boycottent les sommets de l’Union africaine, mais qui pressent le pas devant la France-Afrique sera au moins cette année, supprimé. Montpellier 2021 est donc une tribune offerte à la jeunesse africaine de porter la voix de tout un continent où elle est toujours perçue comme la mauvaise conscience qui perturbe une cohérence historique.

C’est une occasion en or de parler « yeux dans les yeux » au président Macron. Parce qu’à maints égards, l’impression qui se dégage est bien que les partenaires occidentaux ont de l’Afrique, l’image d’un mammouth statique, bloqué, qui ne doit que subir. Mettant ainsi en difficulté leurs homologues africains qui souffrent du besoin de liberté d’une jeunesse qui copie bien ses camarades de l’Occident. Il est certainement indéniable que le choix de la jeunesse traduit une forme de ras-le-bol. La preuve, ces multiples fronts ouverts en même temps au Mali, en Algérie, en Guinée, et même plus loin en Australie doivent ouvrir l’œil des Occidentaux sur le fait que les chefs d’Etat africains subissent eux-aussi cette pression de la plus nombreuse de leur population, la couche jeune.

Pour qui, le salut c’est l’Occident, même s’il faut payer le prix fort. Montpellier 2021 ressemble à un tantinet à La Baule 1989, en cela qu’elle fut le sommet de la vérité. Pour la première fois, « le chef blanc », à l’époque, François Mitterrand avait regardé ses invités et leur avait tenu un discours aux antipodes des us diplomatiques créant une forme de tsunami avec cette déclaration « historique » que l’aide sera désormais conditionnée à la démocratie. C’était la période où le mur de Berlin venait de céder sous la poussée de la jeunesse de l’Est qui voulait elle aussi goûter aux délices de la liberté. Montpellier démarre un peu dans les mêmes conditions avec cet accès aux TIC qui ouvre davantage au monde, et traduit la vision de Mc Luhuan de « village planétaire ».

En cela la jeunesse africaine n’a plus rien à envier à celle de l’Occident. Elle se permet des libertés qui frustrent, vue de Paris. Au moins que Montpellier permette au président Macron de mesurer le degré du ton libre des jeunes Africains qui pousse les dirigeants à s’adapter ou à subir. La jeunesse africaine ne porte pas de gilets jaunes ou bleus ou rouge, mais elle n’est pas moins incisive ou véridique. Pour cela, il y a lieu de saluer cette audace du président Macron qui a fait le pari « jeune » dans un contexte où la France s’ouvre des fronts un peu partout. Un peu trop certainement pour lui à sept mois de la présidentielle française où malgré les apparences, rien n’est joué d’avance. Et comme à Paris, de nombreuses capitales en Afrique souffrent et soufflent les vicissitudes d’une jeunesse lasse d’avoir attendu le changement et qui voit la main « coupable » de l’Hexagone dans tous les échecs que le continent subit. Vivement donc que Montpellier retrace les sillons de ce que doit être cette relation multiséculaire avec une France qui refuse de voir les Africains autrement que comme des « enfants ». L’Afrique en 2021 a bien au moins soixante ans d’indépendance.

A l’échelle de chaque communauté, soixante ans fait de vous un patriarche à qui on parle avec déférence parce que quel que soit votre caprice, vous êtes une référence. Si l’initiative est à saluer, elle ne comporte pas moins des points d’interrogation. Au Burkina, l’Union nationale des jeunes fait monter le ton car ne sachant pas sur quel critère les représentants du pays des Hommes intègres ont été choisis. Supposons simplement que partout ailleurs, le même processus n’ait pas été observé, autrement Montpellier 2021 ne créera rien de probant que les 27 autres n’ont pas soulevé sans suite favorable.

Jean Philippe TOUGOUMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.