SONATUR : La vente de 402 parcelles officiellement lancée à Orodara

Le projet « Orodara 2025 » a été présenté à l'assistance par le Directeur commercial de la SONATUR, Moussa Ki.

La Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) a procédé, le lundi 18 octobre 2021 à Orodara, au lancement officiel de la vente des parcelles de son site de la ville. Il s’agit de 402 parcelles dont 35 à usage commercial et 367 à usage d’habitation.

Dans la commune de Orodara, la Société nationale d’aménagement des terrains urbains (SONATUR) dispose d’un site d’une superficie de 102 ha. Ledit site comporte trois sections avec des parcelles à usage d’habitation et communautaire respectant la règlementation en matière d’urbanisme au Burkina-Faso. Ce projet dénommé « Orodara 2025 », à l’image de Ouaga 2000 ou Bobo 2010, compte au total 402 parcelles dont 35 à usage commercial et 367 à usage d’habitation mises en vente.

Le lundi 18 octobre 2021, la «nationale des terrains urbains » a procédé au lancement officiel de la vente de ces parcelles dans le Verger du Burkina où les souscriptions se déroulent du 18 au 23 octobre 2021. De la présentation du projet par le Directeur commercial de la SONATUR, Moussa Ki, il ressort que les parcelles à usage d’habitation (350 m² en moyenne) coûtent 15 000 F CFA le m² et celle à usage commercial (400m² en moyenne), 22 000 F/m². A la cérémonie de lancement de la mise en vente des parcelles, le chef de village de Orodara, Massa Traoré, a formulé ses vœux de bénédictions et de remerciements à l’endroit des responsables de la SONATUR pour avoir porté le choix sur sa cité pour le lancement de cette opération.

Quant au Directeur général (DG) de la SONATUR, Goro Souaré, il a expliqué que la création de sa structure répond au souci du gouvernement de dynamiser sa politique en matière de logement, d’inciter le secteur privé à y intervenir et d’offrir aux populations, un cadre de vie décent et sécurisé. Pour ce faire, a poursuivi le DG, la SONATUR s’attelle à accompagner les communes urbaines dans leurs efforts de développement à travers l’acquisition, l’aménagement, la production et la commercialisation de parcelles viabilisées.

Goro Souaré a renchéri qu’après plus d’une vingtaine d’années d’expériences dans le domaine de l’acquisition foncière, de l’aménagement urbain et de la commercialisation des parcelles viabilisées sur l’ensemble du territoire national, la SONATUR compte à son actif plusieurs sites viabilisés et commercialisés.

Un « besoin réel »

L’acquisition du site de Orodara, a-t-il dit, s’inscrit dans la vision de la Politique de l’habitat et du développement urbain qui veut qu’à l’horizon 2024, le Burkina Faso soit dans une dynamique de développement urbain et d’amélioration du cadre de vie des populations

Le DG de la SONATUR, Goro Souaré, a rassuré les populations du Kénédougou que sa structure s’engage à apporter sa contribution au développement du tissu urbain de la commune de Orodara.

urbaines où l’accès au logement décent et à des bâtiments publics de qualité soit assuré pour tous. Aux filles et fils de la province de Kénédougou, M. Souaré a promis que sa structure s’engage à apporter, à travers ce site, sa contribution au développement du tissu urbain de la commune de Orodara.

Selon le haut-commissaire de la province du Kénédougou, Abdallah Pathé Sangaré, la SONATUR, à travers cet acte, vient de combler « un besoin réel » en terme de demande de parcelles que la commune de Orodara s’attelle depuis des années à résorber. En outre, il a laissé entendre que la réalisation de ce site permettra aux opérateurs économiques, commerçants, acteurs du privé et du public, voire toute la population du Burkina Faso et d’ailleurs, «fortement intéressés », de réaliser des projets immobiliers à usage de commerce et d’habitation.

Ainsi, le premier magistrat de la province a invité les ressortissants à saisir cette « belle occasion » que leur offre la SONATUR pour apporter un nouveau visage à la commune urbaine de Orodara. Enfin, il a exhorté les uns et les autres à faire de cette opération une réussite. Le DG de la SONATUR, a saisi l’occasion pour remercier les autorités des institutions administratives, le haut-commissariat, la commune de Orodara, la direction provinciale de l’environnement ainsi que les autorités coutumières notamment les chefs de canton, le chef de Orodara, le chef de Bandougou et toutes les autres notabilités et personnes ressource la commune pour leurs engagements aux côtés de la direction générale de la SONATUR pour l’acquisition du site.

Apollinaire KAM

(AIB/Kénédougou)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.