Journée du tirailleur africain : Le sacrifice des anciens combattants salué

Le gerbe de fleurs déposé devant le monument aux Morts vient rappeler, selon le ministre en charge de la défense, le sacrifice des anciens combattants.

Le ministère de la Défense nationale et des Anciens combattants a organisé une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs au monument aux Morts dans le cadre de la commémoration de la Journée du tirailleur africain, jeudi 21 octobre 2021 à Ouagadougou.

La mémoire des anciens combattants a encore été honorée au Burkina Faso. En effet, à l’occasion de la Journée du tirailleur africain, un dépôt de gerbe de fleurs a été fait en leur nom, au monument aux Morts par le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, le général de brigade Barthélemy Simporé, jeudi 21 octobre 2021 à Ouagadougou. C’était en présence d’anciens militaires, de veuves d’anciens combattants et militaires et des personnalités de la haute hiérarchie militaire.

Le ministre en charge de la défense a fait savoir que les anciens combattants ont apporté une grande contribution pour la liberté à travers les grandes guerres dans le monde et en Afrique. Cette journée qui leur est dédiée, a-t-il dit, vient rappeler le sacrifice qu’ils ont consenti sur les champs de bataille. Pour le général Simporé, leur héritage doit inspirer le combat actuel contre le terrorisme. « Leurs œuvres sont une source d’inspiration pour nous. Et, nous voulons nous engager sur le chemin de leur honneur pour parvenir à la victoire », a-t-il souligné.

En effet, dans un contexte de regain d’attaques terroristes, le ministre en charge de la défense a rappelé la nécessité d’une réorganisation de la l’armée afin de l’adapter au contexte. Cela permettra, a-t-il dit, d’être en phase avec la nouvelle stratégie élaborée en vue de venir à bout de l’hydre terroriste. Le président de l’Association des anciens combattants, le commandant à la retraite, Paul Tondé, a confié assister avec un « pincement au cœur » à la recrudescence des attaques avec son lot de dégâts. C’est pourquoi, il a rendu un vibrant hommage au Forces de défense et de sécurité (FDS) ainsi qu’aux Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) pour leur engagement déterminant au quotidien pour la sauvegarde de l’intégrité du territoire.

« Nous les accompagnons à travers nos prières et bénédictions », a-t-il laissé entendre. En guise de soutien aux efforts consentis par les FDS, l’Association des anciens combattants a mobilisé la somme d’un million F CFA pour renforcer la dynamique de lutte engagée contre le terrorisme au Burkina Faso. Un geste qui a été salué, in situ, par le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants pour qui, cet appui vient témoigner davantage de leur attachement à la patrie dans ce contexte d’insécurité.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.