Préliminaires coupe de la Confédération : L’ASFA-Y tombe de haut face à Binga FC

L’ASFA-Yennenga ne disputera pas le tour de cadrage de la Coupe de la confédération de la CAF. Elle a été battue par Binga FC du Mali, en match-retour du 2e tour des préliminaires de la compétition, le samedi 23 octobre 2021 à Abidjan. L’équipe burkinabè a perdu aux tirs au but (6-7) après avoir été dominé au score par 1 but à 0.

L’ASFA-Yennenga est tombée de haut le samedi 23 octobre 2021 à Abidjan face à Binga FC, une équipe de deuxième division du Mali. Les garçons du coach Rigo Gervais ont été incapables de conserver leur avantage au match-retour de la Coupe de la confédération de la CAF, après leur victoire de 1 but à 0 contre l’équipe malienne à Bamako au Mali, la semaine dernière. C’est sur ce même score que l’équipe de la princesse Yennenga s’est inclinée à l’issue des 90 mn, avant de concéder définitivement la qualifi-cation pour le tour de cadrage à l’épreuve des tirs au but. Abdine Sana et ses coéquipiers ne peuvent que s’en prendre à eux-mêmes pour cette contre-performance. Ils ont fait preuve de naïveté et d’un manque d’engagement lors de ce match-retour.

Dès l’entame de la rencontre, pendant que leurs adver-saires montraient de la détermination dans leur jeu, les Burkinabè jouaient avec trop de laxisme. Saïdou Sawadogo, par ses gestes fantaisistes côté droit, a perdu beaucoup de ballons. En plus, l’ASFA a été mauvaise défensivement. Au côté gauche, Lagnéné Sosso n’arrivait pas à maîtriser son vis-à-vis. Le virevoltant ailier malien Issoufou Maïga arrivait à créer le danger à chacune de ses percussions. Le gardien de but Rabin Sanon a passé le temps à crier sur ses défenseurs à cause de leurs fréquentes pertes de balles. Malgré tout, l’ASFA-Yennenga était capable de faire le break avant la pause. Les protégés de la princesse Yennenga se sont procurés des occasions de buts, mais les attaquants ont manqué de concentration pour les concrétiser. A plusieurs reprises, Sié Dieudonné Noufé, à la lisière de la surface de réparation, a vendangé des occasions de buts par des frappes non cadrées ou des centres précipités.

Une équipe de l’ASFA-Y sans inspiration

La seule bonne occasion a été celle de Ousmane Diané à la 33e mn. Sur une frappe, il a obligé le gardien à maîtriser le ballon en deux temps. Plus tôt, à la 13e mn, il a manqué le bon timing suite à un contre bien mené, mais verra son but refuser pour position de hors-jeu. En deuxième période, Albert Bambara, l’entraineur du jour a opté pour la conservation du maigre avantage du match-aller. Il a opéré tous ses 5 remplacements à 20 minutes de la fin. Les burkinabè jouent la défensive et procèdent par des contres. Seulement, les joueurs de Binga FC ne baissent pas les bras. Face à la vivacité et l’audace de ces joueurs, l’ASFA-Y commet beaucoup de fautes et écope de trois cartons jaunes dans la foulée. C’est sur un coup franc que l’ASFA-Yennega va concéder le but. Marc Siaka Diabi à la 85e mn a prolongé le ballon de la tête pour offrir l’avantage à son équipe. 1 but partout à l’issue des deux matchs, et il a fallu l’épreuve fatidique des tirs au but pour départager les deux équipes. Ainsi, l’ASFA-Y concède la qualification pour le tour de cadrage à l’épreuve des tirs au but par 6 réussis contre 7.

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

depuis Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.