39e session ordinaire du conseil exécutif de l’UA : Minata Samaté reconnaissante à son pays

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabès de l’extérieur, Alpha Barry, a animé une conférence de presse sur la 39e session ordinaire du conseil exécutif de l’Union africaine (UA), le mardi 26 octobre 2021, à Ouagadougou. Il avait, à ses côtés, la nouvelle commissaire à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social, Minata Samaté.

La 39e session ordinaire du conseil exécutif de l’Union africaine (UA), tenue les 14 et 15 octobre 2021, a vu l’élection de Minata Samaté au poste de commissaire à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social de l’UA. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabès de l’extérieur, Alpha Barry, a co-animé avec la commissaire de l’UA, une conférence de presse, le mardi 26 octobre 2021, à Ouagadougou, sur les contours de son élection.

D’emblée, le chef de la diplomatie burkinabè a rappelé que les élections aux différentes commissions de l’UA ont été précédées de deux réunions au niveau de la CEDEAO pour harmoniser les candidatures. « Ces réunions ont abouti à un accord qui a consisté à attribuer le poste de commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité au Nigéria et celui de commissaire à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social au Burkina Faso », a indiqué Alpha Barry. Lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDAO de février 2021, a-t-il confié, ces derniers ont fait la promesse de soutenir la candidature de Mme Samaté. « Les résultats des élections ont été à la hauteur des attentes. En effet, la candidature de Mme Samaté a été pratiquement plébiscitée avec 45 voix pour et une abstention sur 46 votants.

Ce qui témoigne une réussite de la campagne de promotion grâce à l’appui constant des plus hautes autorités », a argué le ministre en charge des affaires étrangères. Reconnaissante, la commissaire à la santé, aux affaires humanitaires et au développement social, Minata Samaté, a salué les efforts diplomatiques et l’excellent travail qui ont prévalu à l’élection du Burkina au top 8 du leadership africain (La commission de l’UA a huit commissaires). « Le Burkina fait partie de ces huit responsables au niveau africain. J’ai vu les efforts du président du Faso, du ministre des affaires étrangères et les différents ministres délégués qui se sont succédé à l’intégration africaine », a-t-elle témoigné. Mme Samaté a également traduit sa gratitude au département des affaires étrangères et les équipes de campagne qui n’ont ménagé aucun effort pour que son élection soit effective. « Au-delà de ma modeste personne, c’est une candidature qui a été portée par le Burkina Faso », a-t-elle précisé. Dans ses nouvelles responsabilités, la diplomate de carrière aura à traiter des questions relatives à la santé, la lutte contre la drogue, la culture, au sport, aux réfugiés et déplacés, aux mutilations génitales. En rappel Minata Samaté avait été élue commissaires aux affaires politiques, paix et sécurité de l’UA en 2016. C’est en terrain connu que Mme Samaté va se consacrer à des préoccupations majeures du continent africain.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.