Collaboration entre FDS et journalistes : un match de gala pour renforcer les liens

En prélude à la rencontre d’échanges du président du Faso avec les acteurs des médias et de la communication, le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement a organisé, le lundi 25 octobre 2021 à Bobo-Dioulasso, un match-gala de football opposant les hommes de médias aux Forces de défense et de sécurité (FDS). L’équipe des FDS est venue à bout des journalistes dans une partie âprement disputée sur le score de 1 but à 0.

Ce match âprement disputé s’est déroulé dans une ambiance bon enfant.

Les journalistes ont croisé les crampons contre les Forces de défense et de sécurité (FDS), dans l’après-midi du lundi 25 octobre 2021, sur la pelouse du stade Wobi à Bobo-Dioulasso. Organisée par le ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des échanges directs entre le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et les acteurs des médias et de la communication qui devrait se tenir à Ouagadougou, le jeudi 28 octobre 2021, mais a été reportée sine die. Placée sous le thème : « Journalistes, FDS ensemble pour la défense de la patrie », la rencontre sportive a suscité une mobilisation des acteurs des médias et des FDS.

Pour le Secrétaire général (SG) du ministère en charge de la communication, Rabankhi Abou-Bâkr Zida, ce match de gala organisé en prélude de la rencontre entre les acteurs des médias et de la communication est une première dans l’histoire du Burkina Faso. L’initiative, selon lui, a tout son sens car l’objectif était de renforcer la cohésion entre les journalistes et les FDS. « Dans le contexte sécuritaire auquel nous faisons face, il s’agit pour nous de faire en sorte que les deux entités regardent dans la même direction pour une parfaite collaboration », a-t-il fait savoir. « Les forces de défense et de sécurité, et les journalistes doivent travailler ensemble en faveur de la défense de la population », a-t-il conclu.

La victoire aux deux équipes

Pour sa part, le premier adjoint au maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Martin Coulibaly a expliqué que le but de la rencontre est de renforcer la cohésion sociale entre les FDS et les journalistes. Ce, afin de faciliter la collaboration de ces acteurs dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il poursuivi. Au terme d’un match de deux fois 30 minutes âprement disputé, l’équipe des FDS est sortie victorieuse face aux journalistes sur le score de 1 but à 0.

Les FDS ont ainsi empoché la prime de la victoire composée d’une enveloppe de 100 000 F CFA, un jeu de maillots et deux ballons, en plus des prix spéciaux. L’équipe des journalistes a reçu un lot de consolation constitué d’une enveloppe de 75 000 F CFA, d’un jeu de maillots et deux ballons. Les adversaires du jour, pour leur part, ont apprécié ce match de gala. Selon le sergent-chef de police, Rodrigue Zié, la victoire revient aux deux équipes. « Il n’y a pas de vainqueur ni de vaincu », a-t-il avancé, avant de souhaiter que cette initiative se renouvelle chaque année pour une « meilleure » cohésion entre les journalistes et les FDS. Quant au capitaine des journalistes, Ali Traoré, il a dit considérer ces moments comme un « jeu ». « Nous sommes là pour nous amuser avec les FDS », a-t-il poursuivi.

Boudayinga J-M THIENON

Samiratou TRAORE (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.