FRSIT 2021 : Roch Marc Christian Kaboré encourage les innovateurs

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité les stands d’expositions du « savoir-faire » des Burkinabè à l’occasion de la XIIIe édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques, le mardi 26 octobre 2021 à l’université Joseph-Ki-Zerbo.

L’émergence du Burkina Faso à travers la valorisation des technologies innovantes reste une préoccupation des chercheurs burkinabè. A l’occasion de la XIIIe édition du Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT), le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré s’est rendu sur le site d’exposition des inventeurs d’outils techniques, scientifiques et de ceux qui s’emploient à la transformation des produits locaux. Durant 1h30mn, le chef de l’Etat a pu admirer des séchoirs solaires de fruits, des latrines mobiles, des bassins de pisciculture hors-sol à circuit fermé, des produits à base du niébé, entre autres, entièrement conçus ou fabriqués par des Burkinabè. Il a félicité et encouragé les acteurs pour leurs résultats de recherche, bénéfiques aux populations et aux entreprises.

« On se félicite de ces innovations et de tout le reste comme la production des semences », a-t-il dit. Les exposants du FRSIT ont également témoigné leur reconnaissance au Président du Faso qui, selon eux, s’est engagé à faire du monde rural un levier du développement. Pour le président de l’Association burkinabè des inventeurs et innovateurs (AB2I), Lassina Nebié, le chef suprême des armées a touché du doigt les réalités du domaine de la recherche. Sa visite, a-t-il poursuivi, montre que des décisions vont être prises, allant dans le sens du renforcement des capacités des chercheurs. « Ce ne sont pas des idées qui nous manquent. Mais par déficit de financement, des projets sont rangés dans les tiroirs. De plus en plus, on peut se détacher les technologies importées et tourner le regard vers les innovations locales », a-t-il souligné. Au stand de l’association Yiyé, Roch Marc Christian Kaboré a été émerveillé de la transformation du Niébé en couscous, biscuit et de la farine pour les beignets. Une des membres de cette association, Aminata Sow, s’est dit fière de la présence du Président du Faso. « Yiyé est un regroupement de plusieurs associations qui ont fait de la lutte contre la faim à travers la transformation des produits agricoles leur cheval de bataille », a-t-elle indiqué.

Oumarou RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.