Procès Thomas Sankara : Idrissa Sawadogo plaide non coupable

L’audience du procès Thomas Sankara se poursuit ce jeudi 28 octobre 2021 avec le second accusé, Idrissa Sawadogo.

A la barre comparaît le second accusé, Idrissa Sawadogo. A l’entame de son interrogatoire, il plaide déjà non coupable pour les chefs d’accusations qui lui sont reprochés : complicité d’attentat à la sûreté de l’État.

L’accusé nie les faits qui lui sont reprochés. Le jour des faits, le 15 octobre 1987, dit-il, il était en faction au pieds à terre de leur chef Blaise Compaoré au conseil de l’entente. Entre 14 heures et 15 heures, a-t-il poursuivi, Hyacinthe Kafando son chef lui a demandé d’aller au domicile de Blaise Compaoré à Koulouba assurer la garde. C’est de là, dit-il, qu’il a entendu des tirs venant du conseil vers les 16 heures. Après les tirs, il est allé à la maison voir sa mère malade sans demander la permission vers 17 heures. Il est revenu vers 18 heures au conseil pour se présenter à Kafando qui lui a ordonné de reprendre son poste au conseil.

Le parquet a relevé que l’accusé dit des contrevérités. Et affirme que plusieurs témoignages montrent qu’il faisait partie du commando qui a mené l’opération sur le conseil. Comme le prouve à plusieurs reprises le 1 er accusé à la barre Elisée Yamba Ilboudo, chauffeur de l’adjudant-chef Hyacinthe Kafando au moment des faits.

AB/WMO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.