FRSIT 2021 : Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré apporte ses encouragements

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a invité les transformateurs et les chercheurs à poursuivre dans cette dynamique.

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a visité, le vendredi 29 octobre 2021 à Ouagadougou, la foire de la 8e édition du Forum de la recherche scientifique et de l’innovation technologique (FRSIT).

La communauté scientifique a le soutien des autorités au plus haut niveau de l’Etat. A la suite du Président du Faso, le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a visité les stands d’exposition, de la foire de la 8e édition du Forum national de la recherche scientifique et de l’innovation technologique (FRSIT), le vendredi 29 octobre 2021 à l’Université Joseph-Ki-Zerbo. De la transformation des produits locaux, à la recherche scientifique en passant par les inventeurs et innovateurs, M. Dabiré a pu s’imprégner du « savoir-faire » des hommes et femmes qui excellent dans ces domaines.

A l’en croire, cette visite vise à féliciter et encourager les transformateurs, transformatrices des produits locaux burkinabè ainsi que les chercheurs et innovateurs. « Nous avons vu les productions agricoles de notre pays. Ce sont des efforts que nous devons soutenir pour éviter d’importer ce que nous-mêmes, nous transformons pour la consommation », a-t-il indiqué. Le Premier ministre a aussi salué les innovateurs qui mettent au point des technologies pour faciliter la vie de l’ensemble de la population.

Christophe Dabiré, a apprécié la tenue du FRSIT qui permet, selon lui, de donner une visibilité à ceux qui ont des idées, de développer leurs initiatives pour les mettre en forme en vue de soulager les populations. Cependant, il a indiqué que le gros problème est la mise au point des technologies pour qu’elles soient utilisées par les populations. « C’est un défi que le gouvernement doit relever pour faire en sorte que ces technologies puissent être disponibles dans nos différentes institutions de commercialisation », a-t-il signalé.

Le chef du gouvernement a invité les chercheurs à renforcer les capacités des étudiants dans les domaines de la recherche scientifique et de l’innovation pour atteindre des résultats. Sous le leadership du Président du Faso, le gouvernement va continuer à soutenir le monde de la recherche pour que le Burkina Faso puisse se hisser au même niveau de développement que les autres, a-t-il dit. Les exposants ont traduit leur joie à travers cette visite du chef du gouvernement.

« Quand les premières autorités viennent vous dire bonjour c’est une satisfaction pour aller de l’avant », s’est réjoui, Evariste Koné, coordonnateur du Wannpres, le réseau ouest-africain des chercheurs dans le domaine des substances structurelles. Pour lui, la recherche est une chaine qui va jusqu’au bien-être de la population. A cet effet, il a préconisé que les autorités réfléchissent à une prise en charge de la recherche en l’accordant les moyens nécessaires.

Aly SAWADOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.