Lutte contre l’insécurité : le Conseil régional des Hauts-Bassins prévoit 190 millions F CFA

Le Conseil régional des Hauts-Bassins tient sa IVe session ordinaire, les lundi 8 et mardi 9 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso. Au cours de cette session budgétaire, le Conseil régional a alloué une enveloppe financière d’un montant de 190 millions F CFA du budget de l’année 2022, aux Forces de défense et de sécurité (FDS), en vue de la lutte contre l’insécurité et le terrorisme au Burkina Faso.

Le Conseil régional des Hauts-Bassins a prévu dans son budget de l’année 2022, la somme de 190 millions F CFA pour appuyer les Forces de défense et de sécurité (FDS) dans la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. Dans cette dynamique de barrer la route à l’insécurité et au terrorisme, le Conseil régional prévoit ainsi construire un commissariat moderne à l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso, clôturer le commissariat de Bereba, dans la province du Tuy (Houndé) et finaliser les travaux de construction de celui de Karangasso Vigué dans la province du Houet. C’est ce qui ressort de la IVe session ordinaire de l’exécutif régional qui se tient les 8 et 9 novembre 2021 à Bobo-Dioulasso. « Cette année, nous avons mis l’accent sur la sécurité compte tenu du contexte actuel de la région », a fait savoir le président du Conseil régional des Hauts-Bassins, Célestin Jean Boyo Koussoubé, lors de l’ouverture de la session.

Le Conseil régional lauréat d’un prix

Le président du Conseil régional a présenté au conseil le prix de la qualité décerné à l’institution par l’ABNORM.

Outre le domaine de la sécurité, d’autres secteurs comme l’éducation, la santé, l’agriculture, la modernisation de l’administration du Conseil régional et l’eau seront pris en compte dans le budget de la nouvelle année. A en croire M. Koussoubé, 95 400 000 F CFA seront alloués pour la construction d’un centre de dialyse, d’une unité d’imagerie et l’acquisition de matériels médicotechniques afin de faciliter les échographies et les radiographies dans la localité de Orodara dans la province du Kénédougou. A ce budget, il a ajouté la modernisation de l’administration qui s’élève à 166 090 667 F CFA. « Nous comptons aménager le Conseil régional et réaménager la mairie de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso afin de mettre le personnel dans de meilleures conditions de travail. Nous sommes en fin de mandat et la nouvelle équipe doit être dans de bonnes conditions », a dit Célestin Jean Boyo Koussoubé. Pour le président du Conseil régional, le budget de la région pour l’exercice 2022 est de 1 260 000 000 F CFA.

Il est constitué d’une section fonctionnement et d’une autre relative à l’investissement et doit être adopté pendant les deux jours de travaux. Outre le budget, les conseillers régionaux ont adopté d’autres délibérations portant, entre autres, sur l’élaboration de la stratégie régionale de développement de la culture et de l’économie des Hauts-Bassins, mais aussi l’admission en non-valeur des retenues de garantie. Le président Célestin Jean Boyo Koussoubé a saisi l’occasion de cette IVe session pour présenter aux conseillers, le prix d’engagement pour la qualité dans la catégorie B, décerné au Conseil régional, le 30 septembre dernier par l’Agence burkinabè de normalisation de la métrologie et de la qualité (ABNORM).

Adaman DRABO

Samiratou TRAORE (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.