Accès aux informations sur la nutrition : Cliquez désormais sur le www.nutrition.bf

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo : « Il est désormais facile pour tous, à travers ce canal, d’accéder à un éventail de données et d’informations en matière de nutrition ».

Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a lancé, le jeudi 18 novembre 2021, à Ouagadougou, le site web de la plateforme nationale d’information sur la nutrition.

Un site web conçu pour centraliser les informations sur la nutrition est désormais disponible au Burkina Faso. Il s’agit du site web de la Plateforme nationale d’information sur la nutrition (PNIN), le www.nutrition.bf. Le lancement de cette plateforme, qui est un site web fédérateur est intervenu, le jeudi 18 novembre 2021, à Ouagadougou sous la présidence du ministre de la Santé. Selon le présentateur du site web et par ailleurs directeur de l’informatique et du management de l’information statistique à l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD), Pascal Nakelsé, cette plateforme va servir de vitrine pour diffuser l’ensemble des informations sur l’actualité, les micro-données et les indicateurs en lien avec la nutrition au niveau du Burkina Faso.

« A travers cette adresse, on peut accéder à une panoplie d’informations sur la nutrition, que ce soit sur l’actualité, les indicateurs du plan stratégique multisectoriel en matière de nutrition ou d’autres données en lien avec la malnutrition au niveau de notre pays », a-t-il indiqué. A l’en croire, cette plateforme qui est composée de plusieurs menus (Accueil, A propos, Base documentaire, Indicateurs, Actualités,…) est accessible sur l’ensemble des supports électroniques, notamment les ordinateurs et les smartphones. Le ministre de la Santé, Pr Charlemagne Ouédraogo, a salué le lancement de cette plateforme nationale d’information pour la nutrition qui est l’aboutissement d’un travail de longue haleine, entamé en 2018 par son département en collaboration avec l’INSD.

Il est désormais facile pour tous, a-t-il fait savoir, à travers ce canal, d’accéder à un éventail de données et d’informations en matière de nutrition. « En plus d’être un moyen de capitalisation des acquis en matière de nutrition, cette plateforme apparaît comme une vitrine de partage d’expériences de bonnes pratiques de notre pays en matière de lutte

Selon le présentateur du site web, Pascal Nakelsé, cette plateforme va servir de vitrine pour diffuser des informations sur la nutrition.

contre la malnutrition », a-t-il soutenu. Visiter le site web A entendre le ministre Charlemagne Ouédraogo, cette plateforme d’informations traduit la volonté du Burkina Faso de s’engager dans une approche multisectorielle pour lutter contre la malnutrition sévère et chronique en permettant à tous les acteurs d’accéder à des informations qui permettent d’améliorer la planification et les interventions sur le terrain.

Les informations, a-t-il signifié, permettent également de comprendre que le pays des Hommes intègres a quitté l’approche et la vision uniquement sanitaires de la malnutrition

pour aller vers une approche holistique à travers une approche multisectorielle et multidimensionnelle pour adresser les questions de malnutrition sévère. « Nous sommes contents de savoir que désormais, quel que soit là où vous êtes, vous pouvez accéder à des informations globales et désagrégées sur les questions de nutrition afin de mieux accompagner la dynamique de notre pays vers une population saine et un capital humain, débarrassé de la malnutrition sévère qui endeuille les populations et fragilise le capital humain », a-t-il précisé.

Tout en invitant les populations à visiter régulièrement le site web, lancé en vue de se procurer des données et des informations produites par les acteurs de la plateforme multisectorielle de nutrition, il a promis d’accompagner cette initiative. « Notre département va fournir à cette plateforme toutes les informations sanitaires, afin que celles-ci y soient hébergées. Nous allons également faire un plaidoyer auprès des autres piliers de lutte contre la malnutrition afin que ceux-ci puissent aussi fournir les informations à temps pour que le webmaster puisse les héberger sur la plateforme mais aussi de se rendre disponible pour des besoins spécifiques », a-t-il rassuré. Il a remercié les partenaires techniques et financiers qui ont soutenu la mise en œuvre de la PNIN.

Timothée SOME

timothesom@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.