CSPS de Toussiana : 2 à 5 ans de prison contre 8 agents de santé

Arrondissement 7 de Bobo : une OSC contre la réinstallation de Herman Sirima Le feuilleton judiciaire concernant le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso est loin d’être terminé.

Mis aux arrêts et incarcéré pour « stellionat aggravé », « trafic d’influence », « délit d’apparence », « acceptation de cadeaux indus » et « blanchiment de capitaux », Herman Sirima a été mis en liberté et réinstallé dans ses fonctions de maire, par arrêté du haut-commissaire du Houet, en fin octobre 2021. Dans une correspondance adressée au président du Tribunal administratif de Bobo-Dioulasso et dont Kantigui a obtenu copie, la Cellule d’éveil des jeunes pour le droit au logement des Hauts-Bassins, demande l’annulation de ladite note. Les initiateurs de la correspondance, a pu lire Kantigui, souhaitent la convocation du conseil de l’arrondissement pour l’élection d’un nouveau maire. « La reprise de service de Sirima Herman constitue un cas de flagrante contradiction avec les dispositions du code général des collectivités territoriales au Burkina Faso », se défend l’Organisation de la société civile (OSC). Aux dernières nouvelles, a-t-on rapporté à Kantigui, l’audience pour juger cette demande d’annulation de la note d’installation du maire Sirima se tiendra le vendredi 26 novembre 2021 au Tribunal administratif de Bobo-Dioulasso.

SOTRACO : Ces bagages encombrants

Depuis quelques mois, Kantigui suit de près les habitudes des usagers qui empruntent les bus de la SOTRACO. S’ils sont nombreux à saluer les services de cette compagnie qui offre plus de sécurité en matière de circulation routière et facilite le déplacement de nombreux Ouagalais, force est de constater que certains usagers ont des comportements qui laissent à désirer. Kantigui a fait l’effarant constat que beaucoup empruntent les bus avec des bagages encombrants comme des barres de fer, des pelles et même des objets pointus. Ces agissements mettent mal à l’aise certains usagers qui se sentent en danger. Kantigui souhaite qu’en plus…

Lire l’article dans Sidwaya numérique

Kantigui Kantigui2000@gmail.com (+226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.