Recrudescence des attaques terroristes : Le MPP fait le lien avec le procès Thomas Sankara

Le 5e vice-président du MPP, Moussa Boly : « C’est le parti qui a pris cette décision d’aller dans les 13 régions afin d’expliquer aux militants la situation réelle qui prévaut actuellement ».

Une délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) conduite par le 5e vice-président du parti, Moussa Boly, a échangé, le jeudi 25 novembre 2021, à Fada N’Gourma, avec les militants de l’Est sur la situation nationale.

Les attaques meurtrières d’Inata et de Foubé, perpétrées par des groupes terroristes, font couler beaucoup d’encre et de salive ces temps-ci. Une situation sécuritaire délétère qui coïncide avec la tenue du procès Thomas Sankara et de ses douze compagnons. Pour le MPP, cette recrudescente des attaques terroristes qui intervient pendant que se tient le jugement sur l’assassinat du père de la Révolution burkinabè n’est pas fortuite. Le parti du Soleil levant établit une corrélation entre les deux évènements.

Il a donné sa lecture de la situation nationale lors d’une rencontre avec ses militants de l’Est, le jeudi 25 novembre 2021, à Fada N’Gourma. Pour Dr Bendi Ouoba du bureau exécutif national du MPP, la détérioration de la situation sécuritaire s’explique, en partie, par la tenue du procès Thomas Sankara. « Beaucoup avait juré que ce procès n’aurait pas lieu. Ce sont eux qui font tout pour le perturber.

C’est pour cela qu’il y a des attaques de part et d’autre afin de nous empêcher de mener le procès dans de bonnes conditions », a affirmé Dr Ouoba. C’est pour cela que vous entendez, a-t-il poursuivi, des voix qui s’élèvent pour dire lors des marches, de libérer Gilbert Diendéré, ou réclamer le retour du président Blaise Compaoré. « Tout cela vise à perturber ce procès qui donne des informations sur l’assassinat du président Sankara et ses compagnons», a-t-il affirmé. Dr Ouoba a estimé également, qu’il est maladroit de réclamer la démission du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Car, selon lui, le Burkina Faso n’est pas le seul pays à souffrir de l’hydre terroriste.

« C’est pour reculer et non avancer »

Pour le SG de la section provinciale du MPP-Gourma, Ousmane Boly, la lutte contre le terrorisme passe par la cohésion et l’union de tous les Burkinabè.

Comme Dr Ouoba, le Secrétaire général (SG) de la section provinciale du MPP-Gourma, Ousmane Boly, par ailleurs élu national de l’Est, trouve inopportuns les appels de certains partis politiques à la démission du chef de l’Etat.

Il a rappelé, de ce fait, une maxime africaine qui dit que « quand la pluie vous bat, ne vous battez pas ». Dr Ouoba est convaincu que ces politiciens ont des « intentions inavouées ». « C’est parce que le MPP a empêché des gens d’être au pouvoir et de continuer à bouffer que nous sommes dans une telle situation. Lorsque vous enlevez la main de quelqu’un du repas, il ne va pas vous remercier, il va chercher à récupérer son plat», a-t-il dit, avant d’ajouter que « si aujourd’hui il y a un changement de régime au Burkina, c’est pour reculer, pas pour avancer ».

Par ailleurs, Dr Bendi Ouoba a estimé que le MPP a consenti beaucoup d’efforts. Il a révélé que durant les cinq dernières années, l’Etat a alloué 725 milliards F CFA aux Forces de défense et de sécurité (FDS) pour lutter contre le terrorisme. A l’entendre, la mise en place des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) est également à mettre à l’actif du parti au pouvoir et de son gouvernement. Il a souligné que ces derniers temps, le chef de l’Etat a décidé de prendre des mesures fortes pour insuffler une bonne dynamique à la lutte contre le phénomène. Parmi ces mesures, il a cité les changements effectués à la tête de l’armée, la réorganisation de l’armée, de la gendarmerie et de la police. Quant aux solutions au problème, Dr Ouoba a assuré qu’elles viendront avec le temps. Pour Ousmane Boly, cela passe par la cohésion, la solidarité et l’union de tous les Burkinabè.

Joanny SOW

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.