Tourisme burkinabè :La nomenclature des activités validée

Le directeur de l’ONT, Bachirou Balboné (gauche) : « cette nomenclature est un tableau statistique qui permet de classer les activités par nature et en fonction de leurs caractéristiques ».

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme à travers l’Observatoire national du tourisme, a organisé, un atelier de validation de la nomenclature des activités et des produits touristiques entrant dans le cadre du compte satellite du tourisme burkinabè, le jeudi 2 décembre 2021 à Ouagadougou.

La validation de la nomenclature des activités et des produits entrant dans le cadre du compte satellite du tourisme burkinabè a été au centre du conclave des acteurs du tourisme, le jeudi 2 décembre 2021 à Ouagadougou. Selon le directeur de l’Observatoire national du tourisme (ONT), Bachirou Balboné, l’objectif de cet atelier est de valider le document de la nomenclature qui est un tableau statistique qui permet de classer les activités par nature et en fonction de leurs caractéristiques.

Il a indiqué que le but est aussi de voir avec les autres secteurs économiques, si les activités retenues à l’intérieur de cette nomenclature sont touristiques. M. Balboné a expliqué que seules les activités concernant le tourisme peuvent se trouver dans la nomenclature. En plus des activités touristiques, il a mentionné l’activité de location comme faisant partie des activités touristiques, ainsi que les activités de transport.

Il a souhaité que l’aboutissement de ce processus apporte plusieurs avantages au compte du tourisme burkinabè. Les données exactes qui seront mises en place à l’issue de ce processus dans ce présent atelier vont permettre, a-t-il poursuivi, de donner une bonne définition du tourisme.

Pour lui, avec ces données, il sera possible de mesurer l’apport du tourisme dans l’économie nationale burkinabè en se basant sur le Produit intérieur brut (PIB), la création d’emplois, etc. « Tous ces résultats vont permettre de booster l’activité touristique et d’apporter une meilleure connaissance du tourisme au niveau de l’économie nationale », a-t-il conclu.

Abdel Aziz NABALOUM

Ibrahim SOUMDAOGO (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.