Lutte contre les violences basées sur le genre : Le Royaume de Belgique apporte son soutien

Selon la ministre en charge de la femme, Laurence Marchal, son département va travailler avec les partenaires pour renforcer le service public.

L’Agence belge de développement a offert un lot de matériels au ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la famille et de l’Action humanitaire dans le cadre du projet « santé et droit sexuel de reproduction ».

Au Centre-Est, la situation de la femme n’est pas reluisante. En effet, selon une étude commanditée par l’Agence belge de développement (Enabel), 81% des femmes interrogées ont subi au moins une violence, 72% des femmes sont victimes de violences culturelles, 51% d’entre elles sont excisées, 34% des jeunes filles ont été mariées avant l’âge de 18 ans, 16% ont été forcées au mariage, 22% subissent des violences psychologiques ou morales et 8% ont été victimes de violences sexuelles.

Un tableau sombre qui n’a pas laissé indifférent le Royaume de Belgique. Ainsi à travers Enabel, le pays finance, un programme pour la période 2019-2023 en vue d’éliminer de la vie publique et privée toutes les formes de violences à l’égard de la femme et de la fille notamment celles de la région du Centre-Est. Pour cela, plusieurs actions ont été menées en leur faveur a fait savoir l’ambassadeur du Royaume de Belgique au Burkina Faso, Jean-Jacques Quairiat.

« Cette intervention accompagne le ministère de la Santé et le ministère en charge de la femme dans l’organisation d’un modèle d’accueil et de prise en charge unique des victimes de violences basées sur le genre. Entre 2020 et 2021, Enabel a pu doter la région d’un bâtiment au sein de la direction provinciale du Kouritenga, réhabiliter des bureaux et des bâtiments de la direction provinciale du Boulgou, acquérir du matériel informatique et bureautique au profit de la direction régionale et ses structures déconcentrées, doter le centre d’accueil en kits de dignité au profit des victimes et familles d’accueil et acquérir 14 engins à deux roues au profit de la Direction régionale du Centre-Est», a indiqué l’ambassadeur Quairiat.

Cet appui s’est poursuivi. Car, le mardi 7 décembre 2021, l’agence a mis à la disposition du département en charge de l’action humanitaire, 14 motos à deux roues, 22 ordinateurs de bureau, 15 onduleurs, 5 imprimantes photocopieurs, 12 ordinateurs portables, 4 vidéos projecteurs,12 rallonges à 4 prises de 2 m chacune, 4 écrans télévisions 56 pouces, 8 climatiseurs pour salle de réunion et bureau. Le tout d’une valeur d’environ 65 756 418 FCFA.

Un appui qui vient à point nommé

Pour l’ambassadeur belge, ce don vise à faciliter la mobilité et le travail de terrain des acteurs de la prise en charge des agents sociaux de la région du Centre-Est. Il a rassuré la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la famille et de l’Action humanitaire, Laurence Marchal, que la Belgique et ses partenaires resteront engagées auprès du département et que des actions comme celles-ci se multiplieront.

Tout en saluant le geste de la Belgique qui va, selon elle, en droite ligne de la politique du gouvernement, elle a confié que ce don vient à point nommé. Car, la plupart des budgets alloués au développement, a-t-elle dit, sont réorientés vers la sécurité. « Aujourd’hui, c’est un apport significatif et impactant. Car toute la valeur de l’accompagnement de l’Enabel va au-delà de 342 millions F CFA», a souligné la ministre.

Revenant sur le choix du Centre-Est pour ce programme, elle a précisé qu’il n’est pas fortuit. «Les partenaires travaillent sur des axes. Après le Centre-Est, ils prendront un autre axe. Car c’est la politique mise en place. Au fur et à mesure que nous allons avancer, les axes seront définis par nous et les partenaires », a-t-elle expliqué. Elle a souhaité voir cet appui s’accroître. Avant ce don de matériels, les deux autorités ont procédé à une signature de convention.

Donald Wendpouiré NIKIEMA

tousunis.do@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.