Primature : Lassina Zerbo officiellement installé

La passation des charges entre l’ex- Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré (droite) et le nouveau, Lassina Zerbo(gauche), a été officiée par le Secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou(milieu).

Le nouveau Premier ministre, Lassina Zerbo, a été installé dans ses nouvelles fonctions par le Secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou, le lundi 13 décembre 2021 à Ouagadougou. Il remplace à ce poste Christophe Joseph Marie Dabiré.

Nommé le 10 décembre 2021 par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le Premier ministre, Lassina Zérbo, a officiellement pris fonction ce lundi 13 décembre 2021, à la Primature par le Secrétaire général du gouvernement, Stéphane Sanou. Bien avant la passation des charges, le Secrétaire général du gouvernement a traduit sa reconnaissance au Premier ministre sortant, Christophe Joseph Marie Dabiré, pour ses acquis et actions menées durant ses trois ans passés à la tête de la Primature.

Sa mission, a fait savoir Stéphane Sanou, a consisté essentiellement à la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) en vue de l’épanouissement du peuple burkinabè. Au Premier ministre entrant, Lassina Zerbo, M. Sanou lui a affirmé que c’est une grande responsabilité et une grande confiance qui ont été placées en lui par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, en vue de la poursuite de la mission confiée à son prédécesseur, celle de la mise en œuvre du PNDESII.

Dans sa déclaration faite à la presse, après le cérémonial d’installation, Lassina Zerbo a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré, pour la confiance placée en sa personne en lui confiant cette haute responsabilité du pays. « Je tiens à remercier le président du Faso pour la tâche qu’il m’a confiée de mener, en ces moments critiques, notre Nation. Il a lui-même dit qu’il a compris le message du peuple pour un changement de paradigme.

Je suis là donc à votre service, au service du peuple pour mener à bien le programme pour lequel le chef de l’Etat a été élu », a déclaré Lassina Zerbo. A cet effet, il a lancé un appel à la tolérance, à la cohésion, au pardon pour une véritable union des filles et fils du Burkina Faso afin de mieux s’engager dans la lutte contre le terrorisme.

Pour la mission à lui confiée, M. Zerbo a soutenu qu’elle est « dictée » par le peuple dans ce contexte où le pays traverse d’énormes défis. « Nous sommes tous engagés dans cette dynamique », a-t-il ajouté. Il a ensuite rendu un vibrant hommage à Christophe Joseph Marie Dabiré ainsi qu’à tous ses collaborateurs pour le travail abattu, promettant de ne ménager aucun effort pour continuer son œuvre et surtout, être à l’écoute du peuple pour l’atteinte des objectifs.

Soumaïla BONKOUNGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.