Administration territoriale, Décentralisation et Sécurité : Maxime Koné officiellement aux commandes

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, Maxime Koné, a été officiellement installé dans ses fonctions par la SG du gouvernement, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye.

La Secrétaire générale du gouvernement et du conseil des ministres, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, a installé le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS), Maxime Koné, dans ses fonctions, le mercredi 15 décembre 2021, à Ouagadougou.

Aussitôt installée dans ses fonctions, la Secrétaire générale (SG) du gouvernement et du conseil des ministres, Nana Fatoumata Benon/Yatassaye, est déjà au travail. Elle a officiellement installé le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité (MATDS), Maxime Koné, dans ses fonctions, le mercredi 15 décembre 2021, à Ouagadougou.

Au ministre Koné qui a désormais à sa charge trois secteurs, la SG du gouvernement l’a invité à mettre son action au service du peuple et à faire du management et du sens de l’écoute, une exigence dans la conduite de son département. Le ministre a remercié le président du Faso et le Premier ministre pour la confiance qui lui a été renouvelée. « Je prends la tête de ce département à un moment critique de l’histoire de notre pays marquée par une situation sécuritaire particulièrement difficile.

Je sais ce qui m’attend. Je voudrais surtout dire merci au ministre sortant et sa ministre déléguée pour l’immense travail abattu avec beaucoup d’engagement et de dignité », a-t-il déclaré. A l’entendre, il lui reste à entrer dans la perspective des grands chantiers dans une cohérence globale avec en ligne de mire, les orientations du Premier ministre, Lassina Zerbo. « J’ai été édifié par la nouvelle vision que le chef de l’Etat a donnée à tous les ministres.

La direction a été clairement indiquée à chacun d’aller dans le sens du travail bien fait, de la responsabilité, de la disponibilité et surtout la recherche permanente de la satisfaction de l’intérêt général », a souligné le MATDS, Maxime Koné. Il a promis de travailler au renforcement de la confiance entre le gouvernement et les populations, particulièrement sur le front de la lutte contre l’insécurité. « Nous sommes dans une dynamique d’actions. Nous devons sortir de la théorie pour avoir une posture de terrain. C’est ce que nous allons faire avec le concours de tous », a-t-il indiqué.

Obligation de résultats

Pour Maxime Koné, il a une obligation de résultats ; c’est pourquoi il a invité l’ensemble de ses collaborateurs à s’inscrire dans cette dynamique. Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation sortant, Clément P. Sawadogo, a exprimé sa gratitude au président du Faso et l’ex-Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, pour la confiance placée en lui.

Il s’est réjoui d’avoir, durant son passage à la tête du MATD, adopté une approche de l’accessibilité de l’administration à tous les citoyens. « J’ai concentré également mes énergies à la résolution et à la prévention de délicates questions tant foncières que sociales qui suscitent de multiples conflits parfois fratricides, notamment la résolution de l’emblématique problème de la mosquée de Pazani », a confié Clément P. Sawadogo.

Il a traduit sa reconnaissance à tous ses collaborateurs qui, selon lui, ont su faire preuve de disponibilité à ses côtés. A son successeur, M. Sawadogo a formulé des vœux de succès dans sa mission. « Je suis sûr, que dans l’exercice de vos nouvelles charges, vous saurez être à la hauteur des importantes responsabilités dont vous avez été investies. Tout plaide pour cela : un engagement qui n’est jamais démenti, une expérience amplement démontrée tout au long de votre parcours très riche… », a-t-il indiqué à l’endroit de Maxime Koné.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.