Garde de sécurité pénitentiaire : le mérite de 69 agents reconnu

La Direction générale de l’administration pénitentiaire, sous l’égide du ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique, garde des sceaux a organisé, le lundi 20 décembre 2021, à Ouagadougou, une cérémonie de décoration où les mérites de 69 agents ont été reconnus.

La ministre en charge de la justice et des droits humains Victoria Kibora a invité le personnel de l’administration pénitentiaire à plus de dévouement dans leurs missions.

L’Administration pénitentiaire est reconnaissante des performances et des mérites de son personnel. En effet, pour cette année, 69 agents de son personnel ont été décorés, dans l’après-midi du lundi 20 décembre 2021, à Ouagadougou. Cette cérémonie a été présidée par le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Victoria Kibora. Parmi les récipiendaires on note des inspecteurs de sécurité pénitentiaires, des contrôleurs, des assistants de sécurité pénitentiaires et un civil qui ont vu leur ardeur au travail reconnue.

40 d’entre eux ont reçu la Médaille commémorative et 29 autres pour la Médaille d’honneur de la Sécurité pénitentiaire. Pour Victoria Kibora, cette cérémonie de décoration s’inscrit dans le cadre de la reconnaissance de l’Etat vis-à-vis des personnes qui se sont distinguées dans leurs fonctions respectives. « Ces agents méritent qu’on leur reconnaisse leurs performances, leur ardeur dans leurs missions », a-t-elle confié. Au-delà de cette reconnaissance, cette décoration permet également d’encourager l’ensemble du personnel de l’administration pénitentiaire pour le travail qu’ils abattent au quotidien, non seulement au profit des pensionnaires des Maisons d’arrêt et de correction, mais aussi pour permettre à son département d’atteindre ses objectifs.

Le Directeur général de l’administration pénitentiaire, Eloi Guigma, a félicité les récipiendaires tout en encourageant son personnel à offrir un service de qualité aux usagers.

Félicitant pour ce faire, l’ensemble des récipiendaires, le Directeur général de l’administration pénitentiaire, Eloi Guigma a fait savoir qu’il s’agit de créer une saine émulation au sein de la structure pour davantage d’efficacité dans le travail. « C’est une invite à travailler de sorte à offrir un service pénitentiaire de qualité au profit des usagers et des personnes détenues », a-t-il laissé entendre. Par ailleurs, il a lancé un appel à l’ensemble du personnel pénitentiaire à plus d’engagement et d’abnégation au travail, surtout dans un contexte de lutte contre le terrorisme. Les récipiendaires, eux, n’ont pas manqué de traduire leurs gratitudes aux plus hautes autorités qui ont reconnu leur mérite en leur attribuant les différentes distinctions. Ils sont engagés, par voie de conséquence, à redoubler d’efforts et à toujours consentir le sacrifice afin de permettre à l’administration pénitentiaire et partant, au ministère de la Justice et des Droits, d’atteindre les objectifs auxquels il s’est fixé. « Ces décorations sont le couronnement d’efforts soutenus et constituent pour nous également une invite à plus d’effort dans le travail », a confié le contrôleur de sécurité pénitentiaire, Adjara Hien/Taoko, récipiendaire de la Médaille d’honneur de la sécurité pénitentiaire.

Soumaïla BONKOUNGOU

& Miriène OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.