Mutuelle des travailleurs des Editions Sidwaya : Nouhou Sawadogo, désigné président

Le président entrant, Nouhou Sawadogo a sollicité le soutien de l’ensemble pour réussir son mandat.

La Mutuelle des travailleurs des Editions Sidwaya (MTES) a tenu son assemblée générale, le jeudi 23 décembre 2021, à Ouagadougou, afin de dresser le bilan des activités menées et renouveler le bureau.

La précédente équipe de la Mutuelle des travailleurs des Editions Sidwaya (MTES) a cédé sa place à une nouvelle qui est désormais présidée par Nouhou Sawadogo. La désignation du nouveau président, qui a jusqu’à lundi prochain pour constituer son équipe est intervenue, le jeudi 23 décembre 2021, à Ouagadougou, au cours d’une assemblée générale. Le président entrant, Nouhou Sawadogo, a rassuré qu’il va travailler à relever les défis qui attendent son bureau.

A cet effet, il a dit compter sur les conseils de l’équipe sortante ainsi que de l’administration pour réussir sa mission. « Nous avons vu le bilan qui a été présenté et nous n’avons pas droit à l’erreur. La barre est haute et il faudra travailler à la relever », a-t-il reconnu. Avant la désignation du nouveau président, l’équipe sortante dirigée par Assétou Badoh a fait le point de la gestion de la MTES de 2014 à 2020. Concernant le bilan financier, le bureau a pu mobiliser 34 832 527 F CFA en termes de recettes contre des dépenses de 28 825 135 F CFA, dégageant ainsi un solde de 6 007 392 F CFA. En intégrant le compte d’épargne qui est de 1 423 695 F CFA, a-t-elle précisé, le solde final est de 7 423 695 F CFA.

Mme Badoh a tenu à relever que les prises en charge médicales ont coûté 14 309 903 F CFA et les remboursements 6 101 824 F CFA, soit un total de 20 411 277 F CFA représentant 70,81% des dépenses. « Nous avons pris la caisse avec 400 000 F CFA. Notre objectif était de stabiliser les fonds d’abord pour avoir le minimum avant de s’engager dans les dépenses », a-t-elle fait savoir. S’agissant du bilan moral, elle a indiqué que la mutuelle a apporté son soutien à 37 mariages, 66 naissances et à 35 décès. Cet appui, a-t-elle souligné, a coûté la somme de 6,7 millions F CFA.

Elle a également ajouté que la mutuelle a soutenu un certain nombre d’activités (achat de gel hydro alcoolique, lave-mains, arbre de Noël en 2019 et 2020…) à hauteur de 1 691 790 F CFA. L’un des regrets du bureau sortant, a-t-elle laissé entendre, est la non-acquisition d’un car au profit de la mutuelle qui faisait partie des engagements de leur mandat. Assétou Badoh a confié qu’au 31 décembre 2020, la mutuelle comptait 94 membres sur un effectif de 206 agents.

Elle a par ailleurs fait des recommandations en invitant l’administration à s’impliquer afin que tout le personnel adhère à la mutuelle. L’ex-présidente de la MTES a aussi demandé aux adhérents de comprendre l’esprit de la mutuelle qui est différent d’une tontine. « Ce sont les forces des uns qui aident les autres », a-t-elle signifié. Elle a en outre salué le président entrant pour avoir accepté porter le sacerdoce tout en l’invitant à œuvrer pour la relecture des textes. « Il y a des petites failles dans les textes qui portent à équivoque, ce qui rend difficile la gestion », a-t-elle interpellé.

Aly SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.