Initiative présidentielle pour un repas équilibré : Les PTF s’engagent à soutenir le projet

Selon la présidente du cadre technique de concertation de l’initiative présidentielle, Yvonne Roamba : « le rôle du secrétariat permanent est de faire le suivi et la capitalisation des activités qui seront menées dans les différents ministères ».

Le comité technique de coordination de l’initiative présidentielle « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » a organisé, du 20 au 24 décembre à Ouagadougou, un atelier de finalisation des documents stratégiques.

En cinq jours de travail, les membres du comité techniques, le secrétariat permanent de l’initiative présidentielle « Assurer à chaque enfant en âge scolaire au moins un repas équilibré par jour » et les partenaires techniques et financiers ont finalisé les documents stratégiques. L’atelier de clôture des activités a eu lieu, le vendredi 24 décembre 2021, à Ouagadougou.

Selon la présidente du cadre technique de concertation de l’initiative présidentielle Yvonne Roamba par ailleurs, secrétaire générale de la Primature, trois documents ont été passés au peigne fin. Il s’agit du plan d’action triennal glissant 2022-2024, le plan de travail annuel budgétisé de l’initiative 2022 et la feuille de route du secrétariat permanent. Ces documents finalisés visent à mettre à disposition, des denrées alimentaires dans les cantines scolaires.

« Les partenaires techniques et financiers se sont positionnés en apportant leur soutien par rapport aux différents domaines d’activités qui ont été définis. C’est une feuille de route très claire où on a des activités physiques », a-t-elle dit. Pour elle, le système des Nations unies compte appuyer la mise en œuvre du programme triennal de l’initiative présidentielle. Selon le chargé de programmes de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Alassane Ouédraogo, son institution a une vision particulière à cette initiative du Président Roch Kaboré.

Elle va aider selon lui à remettre sur pied, un système « performant » des cantines scolaires pour le bonheur des élèves. La feuille de route approuvée par les participants au cours de l’atelier aux dires de la secrétaire permanente de l’initiative présidentielle, Alice Sidibé va être mise en œuvre. Ce projet dans son contenu de budgétisation compte mobiliser 52% des ressources financières au niveau national, 47% pour les partenaires techniques et financiers (PTF) et 1% pour les collectivités territoriales bénéficiaires.

« Les PTF ont renouvelé leurs engagements. En matière d’agriculture, de nutrition, de l’alimentation, si vous n’avez pas un partenaire comme la FAO, c’est un manque. Il y a d’autres institutions internationales qui ont donné leur accord pour soutenir l’initiative présidentielle », a-t-elle expliqué. Au regard de ces engagements, la secrétaire permanente a salué les efforts des partenaires dans le cadre de l’atteinte des objectifs du Président du Faso.

Oumarou RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.