63e anniversaire de la Révolution cubaine : sous le signe de la foi en l’avenir

L’ambassadrice de Cuba au Burkina, Nadieska Navarro, a convié des personnalités et amis de son pays à sa résidence le vendredi 31 décembre 2021, à Ouagadougou, à l’occasion de la célébration du 63e anniversaire de la Révolution cubaine.

Le représentant du MPP, Salifo Tiemtoré : « Pendant ces 63 ans, Cuba a su faire preuve de résilience face à l’oppression ».

La Révolution cubaine dirigée par Fidel Castro a eu 63 ans, le vendredi 31 décembre 2021. C’est le 1er janvier 1959 que la dictature de Fulgencio Batista a été balayée par un groupe de jeunes révolutionnaires épris de justice et inspirés par la pensée de José Marti et des pères fondateurs de l’indépendance de Cuba. Pour marquer cette date importante dans l’histoire du pays, l’ambassadrice de Cuba au Burkina, Nadieska Navarro, a invité des personnalités et amis du pays de Fidel Castro à sa résidence dans la soirée du vendredi 31 décembre 2021, à Ouagadougou. Au cours d’une cérémonie qui s’est voulue sobre, les hymnes nationaux de Burkina et de Cuba ont planté le décor de la soirée. Aux dires de la diplomate cubaine, le leader de la Révolution, Fidel Castro, s’est engagé dès la prise du pouvoir à des « transformations sociales et économiques nécessaires » qui ont rendu la dignité au peuple de Cuba.

« Cette détermination a provoqué, comme prévu, l’hostilité des Etats-Unis qui perdure à ce jour. La réponse impériale fut l’imposition d’un blocus économique, commercial et financier cruel, inhumain et injuste sur l’île rebelle, conçu pour étouffer et soumettre le peuple cubain », a-t-elle souligné. En dépit de ce blocus qui dure plus d’un demi-siècle, a indiqué Nadieska Navarro, Cuba a résisté et s’est développé. Elle a précisé que 2021 a été une année difficile pour son pays au regard de la crise sanitaire inhérente à la COVID-19, avec pour corollaire la crise économique mondiale et l’intensification du blocus. Qu’à cela ne tienne ! Cuba a su maintenir, selon elle, la flamme de la résistance. « Malgré les conditions financières et économiques difficiles, d’énormes efforts ont été déployés pour atténuer les effets de cette situation complexe sur la population cubaine.

Ce fut une année de difficultés et de carences, mais aussi de résistances et de victoires », a confié l’ambassadrice. A l’entendre, les voix de rejet du blocus grandissent d’autant plus que 184 voix ont approuvé la résolution cubaine à l’assemblée générale des Nations unies avec seulement deux voix contre et trois abstentions. Au passage, elle a remercié le président du Faso qui a pris la parole pour soutenir Cuba. « Le Parti communiste de Cuba a tenu son congrès avec succès. Cet événement important a per mis de prendre des décisions cruciales sur des questions fondamentales pour le pays et de ratifier la continuité de la ligne révolutionnaire et socialiste de la nouvelle direction cubaine, fière héritière de l’idéologie de Marti et de Fidel », a rappelé Nadieska Navarro.

Un vaccin anti-COVID-19 cubain efficace à 92,28%

Les Cubains résidant au pays des Hommes intègres étaient de la fête.

Dans le cadre de la lutte anti-COVID-19, la diplomate a informé que son pays a poursuivi le développement de cinq vaccins candidats. L’un deux, Abdala, selon elle, a été reconnu comme l’un des plus efficaces au monde avec 92,28% d’efficacité. « De par le succès des essais cliniques réalisés, le pays a promu la marche de la vaccination de la population cubaine, y compris la population infantile. Aujourd’hui, notre pays se classe comme la deuxième nation la plus vaccinée de la planète avec 83,2% de sa population immunisée », a-t-elle détaillé. Dans la même dynamique, le personnel de santé cubain, a déclaré Mme Navarro, a apporté son soutien à d’autres pays à travers le monde. L’ambassadrice de Cuba a relevé que le pays a été également confronté au cours de l’année 2021 à des « provocations » antirévolutionnaires.

Toutefois, à l’entendre, dans leur écrasante majorité, les révolutionnaires sont descendus dans la rue pour démontrer que personne ne peut troubler « la paix et la tranquillité », qui ont toujours caractérisé la vie à Cuba. Le président de l’association pour la solidarité et l’amitié des anciens, étudiants à Cuba, Stanislas Damiba, a salué la qualité des liens qui unissent les peuples burkinabè et cubain. A l’entendre, Fidel Castro a dédié sa vie à son peuple. Grâce à la Révolution qu’il a portée, les Cubains bénéficient d’une couverture sanitaire et d’une éducation gratuites. Le représentant du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti au pouvoir, Salifo Tiemtoré, a loué la solidarité agissante entre Cuba et le Burkina. A l’entendre, Cuba se distingue par sa résilience face à l’oppression à l’occasion de ce 63e anniversaire de la Révolution et est « déterminé à vivre selon la voie qu’il s’est choisi ». Sur la même lancée, le vice-président de l’Assemblée nationale, Abdoulaye Mossé, a salué l’exemplarité de la Révolution cubaine.

Karim BADOLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.